À la POC21, il développe une éolienne en kit à trente euros

Par I Publié le 19 Septembre 2015

Avec son kit DIY (do it yourself), le maker Daniel Connell entend permettre à tout le monde de se doter de sa propre turbine à vent, à bas coût.


(Crédit : POC21)
(Crédit : POC21)

"Cheap and easy". Pas chère et facile. C’est la promesse que fait le néozélandais Daniel Connell au sujet de son invention : une éolienne en kit au prix de trente euros. Pour peaufiner son projet, ce maker basé en Écosse est venu participer à la POC21.
 

Cette initiative lancée par les collectifs Ouishare  et Openstate a rassemblé douze équipes pendant cinq semaines au château de Millemont, près de Paris, afin de proposer des projets concrets pour la transition énergétique.

 


L’éolienne de Daniel Connell est l’un de ces projets, présentés le week-end du 19 et 20 septembre au grand public à la POC21. Selon son créateur, qui le développe depuis 2013, l’objet ne serait "vraiment pas compliqué à monter et à la portée de tout le monde". Pour le prouver, il a monté et publié un tutoriel vidéo sur Internet. En 52 étapes et six heures, le dispositif serait construit. Les outils nécessaires ? Une perceuse, une riveteuse et un cutter.
 

Selon son créateur, le prototype actuel est capable de délivrer un kilowatt sous un vent de 60 km/h, ce qui servirait, par exemple, à alimenter une pompe à eau dans une maison. Doté de six pales, le dispositif à axe vertical pourrait même supporter des vents allants jusqu’à 105 km/h. 
 

Une facilité de construction qui pourrait convaincre les particuliers de changer leur mode de consommation énergétique. Pour l’heure, il faut en effet compter entre 10 000 et 90 000 euros en moyenne pour l’achat et l’installation d’une éolienne domestique.

Lara Charmeil
@LaraCharmeil



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE