Aux États-Unis, la santé devient digitale

I Publié le 27 Novembre 2012


Accenture, entreprise internationale de conseil en management et technologies, a publié en 2012 un rapport qui vante les vertus de la "santé digitale".
Accenture, entreprise internationale de conseil en management et technologies, a publié en 2012 un rapport qui vante les vertus de la "santé digitale".
Outre Atlantique, le non-suivi des traitements par les patients est un problème majeur qui affecte autant ces derniers que l'industrie médicale. Pour palier ce probème, le système de santé américain s'en remet aux nouvelles technologies. Un rapport publié le 20 novembre par l'institut GBI Research relate les investissements déjà réalisés en la matière et dresse les perspectives qu'offre l'usage croissant d'Internet et des technologies mobiles pour la médecine. À l'image de HealthXL ou HealthBox, les plateformes numériques mettant en relation directe les malades et les praticiens se multiplent.

Plus d'interactions avec les médecins
Pour améliorer l'accès des patients et des fournisseurs de soins aux données médicales, le gouvernement déploie d'importantes subventions. Des "dossiers de santé électroniques" ("Electronic health records") ont été créés en 2012 à cet effet, accessibles via les différentes plateformes médicales. Les patients sont de plus en plus nombreux à utiliser ces dossiers médicaux, mais aussi les e-ordonnances et les applications mobiles dédiées à la santé.
 
Source : l'atelier.net.

accenture_is_healthcare_self_service_online_enough_to_satisfy_patients.pdf Accenture-Is-Healthcare-Self-Service-Online-Enough-to-Satisfy-Patients.pdf  (1.45 Mo)


 

 
 





1.Posté par Alexandra le 28/11/2012 14:06
Ce qui viendra en France d'ici quelques années...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE