Aux États-Unis, un restaurant pour la paix entre les peuples

I Publié le 7 Mars 2013

Sur fond d’enjeux géopolitiques, une formule de restauration à emporter pour le moins inédite est née à Pittsburgh (Pennsylvanie). Le principe : servir de la "cuisine d’ailleurs", mais pas de n’importe où... Les plats et sandwichs vendus chez Conflict Kitchen sont originaires des pays avec lesquels les États-Unis sont en conflit !


Cuisine afghane. Source : www.conflictkitchen.org
Cuisine afghane. Source : www.conflictkitchen.org
Les clients de ce snack pour le moins frondeur ont ainsi pu goûté à des spécialités iraniennes, afghanes, ou vénézuéliennes. Chaque pays est tour à tour mis à l’honneur, quatre mois durant. Mets traditionnels, emballages arborant des informations sur leur lieu d'origine, devantures en accord avec les motifs et couleurs traditionnels, tout est réuni pour mettre au mieux en avant la culture du pays « ennemi », jusqu'à donner le sentiment qu'il s'agit... d'un « ami ».
 
L’échoppe n’a pas pour seule vocation de faire découvrir la gastronomie et les traditions de ces pays « exotiques ». L’initiative est avant tout pacifiste. La cuisine est le vecteur idéal pour inciter à l’échange, au débat, à l’ouverture. Les américains qui s’y arrêtent ont – comme ça leur est sans doute rarement proposé – l’occasion de poser un autre regard sur des territoires qui ne sont pas que des zones lointaines et critiques cartographiées par les chaînes d’infos. Conflict Kitchen humanise une culture, la rend réelle.
 
La visée éthique de ce restaurant associatif va encore plus loin, puisqu'il organise également des dîners virtuels entre Américains et habitants de ces pays rivaux concernés. Les uns et les autres décident ensemble d’un menu et se donnent rendez-vous pour partager un repas et des idées via Skype. Les citoyens de Pittsburgh ont ainsi pu rencontrer de jeunes actifs de Téhéran, des réalisateurs de documentaires de Kaboul et des activistes de radios communautaires de Caracas.

Actuellement à la carte, des repas cubains. Et prochainement, des spécialités nord-coréennes. Mais au fond, aussi louable soit son initiative, doit-on souhaiter à Conflict Kitchen de voir se multiplier ses menus... Qui seront autant de nouveaux énnemis pour les Etats-Unis.

Cuisine iranienne. Source : www.conflictkitchen.org
Cuisine iranienne. Source : www.conflictkitchen.org

Cuisine vénézuélienne. Source : www.conflictkitchen.org
Cuisine vénézuélienne. Source : www.conflictkitchen.org

Cuisine cubaine. Source : www.conflictkitchen.org
Cuisine cubaine. Source : www.conflictkitchen.org



1.Posté par Clem le 23/03/2013 10:22
Super initiative ! Et si, nous aussi, on arrêtait de critiquer systématiquement ces pays et leurs gouvernements, sans les connaître?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE