Avoir un diplôme n'est "plus un obstacle" pour travailler chez Ernst & Young

À L'ÉTRANGER

Par I Publié le 21 Septembre 2015

L'un des plus grands cabinets d'audit au monde a annoncé que les études et notes des diplômés ne seront plus un critère d'embauche. Et ce, dès l'année 2016.


(Crédit : Wikipedia Commons)
(Crédit : Wikipedia Commons)
Et si demain, vous n’aviez plus besoin de diplômes pour travailler ? Chez Ernst & Young, l’un des cabinets d’audit qui recrute le plus au Royaume-Uni, les notes de fin d’études ne seront bientôt plus un critère de sélection des candidats à l’embauche. 

Il n’existe "aucune preuve" qu’une carrière universitaire achevée avec succès ait un quelconque lien de cause à effet avec le taux de réussite dans le monde du travail, estime en effet le cabinet d’expertise. Cadre au service ressources humaines de l'entreprise, Maggie Stilwell explique qu’à l’avenir, l’entreprise fera passer ses propres tests en ligne pour juger le potentiel de ses candidats.
 
"Les qualifications académiques seront toujours prises en compte dans l’évaluation des candidatures, et resteront même un critère important, mais ne seront plus un obstacle pour entrer chez Ernst &Young", explique-t-elle au Huffington Post.

(Crédit : Wikipedia Commons)
(Crédit : Wikipedia Commons)
L’objectif est de donner la possibilité à de "jeunes talents", "quel que soit leur parcours", d’investir les lieux. Jusque là, l’entreprise exigeait des notes excellentes au baccalauréat et en fin d’études avant d’embaucher les candidats potentiels. Une étude parue mi-septembre en Grande-Bretagne révèle que les enfants issus de milieux favorisés ont aujourd’hui encore 35 % de chances supplémentaires de gagner des salaires importants, même s’ils ne sont pas doués pour les études.
 
"Les résultats d’une étude interne effectuée sur un échantillon de 400 diplômés nous montrent que sélectionner les étudiants en fonction de leurs performances académiques seulement était trop réducteur", a précisé Maggie Stilwell. 

La société embauche chaque année 200 personnes issues des études supérieures. À ce titre, elle est le cinquième plus grand recruteur de diplômés de Grande-Bretagne. Ce virage dans sa politique de recrutement sera mis en œuvre dès 2016.


Lara Charmeil
@LaraCharmeil


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE