Buddy: ce robot à tout faire dont le cerveau est une tablette

Par I Publié le 30 Juillet 2015

L'OBJET. Avec une tablette tactile en guise de tête, Buddy est un robot compagnon développé par la start-up française Blue Frog Robotics. Moins cher que ses concurrents, il se distingue aussi par son architecture open source, c'est à dire améliorable par les développeurs.


Le robot Buddy a un visage composé d'une tablette tactile. Crédit photo: Blue Frog Robotics.
Le robot Buddy a un visage composé d'une tablette tactile. Crédit photo: Blue Frog Robotics.

Il s'appelle Buddy, mesure 56 centimètres et possède de grands yeux façon manga. Ce petit engin made in France a de grandes ambitions : devenir le premier robot compagnon grand public. Un secteur où de nombreux projets ont échoué à percer, à l'image de Nao, le robot développé par l'entreprise franco-japonaise Aldebaran.

1-2-3 soleil

Pour réussir leur pari, les concepteurs de Buddy l'ont voulu utile à toute la famille. "Nous sommes partis des usages", explique à We Demain Rodolphe Hasselvander, le PDG de Blue Frog Robotics , l'entreprise qui développe ce petit robot.


Crédit photo: Blue Frog Robotics.
Crédit photo: Blue Frog Robotics.

Équipé de trois roues, du Bluetooth et du Wi-Fi, de multiples capteurs et d'une tablette tactile Android en guise de visage, Buddy est doué de reconnaissance faciale, vocale, et se déplace de façon autonome dans votre foyer. Avec les enfants, il peut jouer à cache-cache ou à 1-2-3 soleil ou bien encore leur faire répéter les tables de multiplication.

Télé-présence via Skype

Les parents ne sont pas oubliés. Buddy peut interagir avec les objets connectés de la maison, servir d'assistant personnel et donner l'alerte en cas de cambriolage ou d'incendie. Il s'adresse aussi aux grands-parents, en assurant une télé-présence via Skype, en détectant une personne tombée à terre et en signalant l'heure de prise des médicaments. À noter qu'une version du robot, baptisée Besoins Spéciaux, est actuellement testée par des enfants autistes, avec des "résultats probants", indique Rodolphe Hasselvander.


L'équipe de développement au travail. Crédit photo: We Demain.
L'équipe de développement au travail. Crédit photo: We Demain.

Des accessoires tels qu'une station de recharge, une desserte ou encore un bras équipé d'un pico-projecteur (vidéoprojecteur miniature) sont également prévus.

À l'avenir, le PDG de Frog Robotics espère que de nouveaux usages, auxquels son équipe n'aurait pas pensé, pourront émerger :

"Nous avons développé ce robot en open-source, avec des standards reconnus par la communauté des développeurs. La carte-mère du robot est une variante d'Arduino, la tablette fonctionne sous Android et chacun peut développer de nouvelles applications à partir de simples briques de code disponibles sur Github."

 

Ces nouveaux développeurs pourront même être les enfants, qui pourront s'initier à la programmation grâce à des logiciels dédiés.
 


Rodolphe Hasselvander, PDG de Blue Frog Robotics présente son robot Buddy. Crédit photo: We Demain
Rodolphe Hasselvander, PDG de Blue Frog Robotics présente son robot Buddy. Crédit photo: We Demain

290 000 euros récoltés

L'objectif de Frog Robotics est ainsi de créer un nouveau marché autour du robot domestique, à l'instar du smartphone, associé à des accessoires et à des magasins d'applications.

S'il n'est pas encore dans le commerce, Buddy a déjà un premier succès à son actif. En moins d'un mois, Blue Frog Robotics a récolté 290 000 euros sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo , soit près de trois fois l'objectif visé. Une enveloppe qui vient s'ajouter aux 200 000 euros déjà remportés par Buddy lors du Concours mondial d'innovation.

Sortie publique en 2016

Ce qui a convaincu les premiers pré-acheteurs de Buddy ? Son apparence épurée et bienveillante, qui rappelle à la fois l'iPhone et Wall-E, le héros du film éponyme de Pixar. Mais surtout son prix : autour de 600 euros, soit un dixième du prix de certains robots concurrents. Buddy est en précommande à ce tarif sur Indiegogo, jusqu'au 13 août, avant sa sortie grand public, prévue en 2016 à un prix d'environ 750 euros.


Jean-Jacques Valette
Journaliste à We Demain
@ValetteJJ



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN


DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE