Canada : un séisme de 4,4 causé par l'exploitation des gaz de schiste

Par I Publié le 27 Août 2015


(Crédit : Wikipedia Commons)
(Crédit : Wikipedia Commons)
[Repéré sur Le Parisien]

Un projet de fracturation hydraulique dans l'Ouest canadien est à l'origine d'un des plus importants séismes liés à cette technologie controversée utilisée pour l'exploitation des gaz de schiste, a annoncé mercredi la chaîne publique CBC.

Le recours à cette technologie par la compagnie Progress Energy, filiale du groupe public malaisien Petronas, a provoqué ce séisme de magnitude 4,4 qui a secoué la région nord-est de la Colombie-Britannique en août 2014, a confié à la CBC la commission de réglementation de l'industrie pétrolière et gazière de cette province.

La commission a indiqué que le séisme "avait été provoqué par l'injection de fluides pendant la fracturation hydraulique". Il avait été précédé quelques jours auparavant d'un autre séisme de magnitude 3,9, selon l'organisme officiel Séismes Canada, et qui avait lui aussi été causé par la fracturation hydraulique.

À la suite du second séisme, Progress Energy avait dû se conformer à un ordre lui intimant de réduire les quantités de fluides dans ses injections.

Lire la suite de l'article.


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE