Cette startup veut relever le défi du train supersonique « Hyperloop »

Par I Publié le 21 Décembre 2014


Une capsule Hyperloop © Hyperloop Transportation Technologies
Une capsule Hyperloop © Hyperloop Transportation Technologies
Un tube basse pression abritant des capsules transportées à grande vitesse : c'est ainsi qu'Elon Musk décrit l'Hyperloop, son projet de transport ultra-rapide - jusqu'à 6 500 km/h - qui pourrait mettre Pékin à deux heures de New York. En août 2013, le milliardaire américain, père de la voiture électrique Tesla et de la compagnie spatiale SpaceX dévoilait un document de 57 pages, « Hyperloop Alpha  » dédié au sujet. Il invitait quiconque le souhaitait à « faire avancer le design de l’Hyperloop et passer du concept à la réalité », dans une démarche de travail open-source.

L'entreprise américaine Hyperloop Transportation Technologies (HTT), qui a fait plancher 100 ingénieurs sur le projet, entend relever le défi. Elle vient de publier un rapport de 76 pages estimant le coût du déploiement de l'Hyperloop sur le sol américain : entre 7 et 19 milliards de dollars. Avec un tel réseau de transport, San Francisco se retrouverait à 35 minutes de Los Angeles, contre 1h10 en avion. Le prix du billet est estimé à 25 dollars. Mais le rapport évoque aussi la possibilité de rendre un tel trajet entièrement gratuit, grâce aux recettes engrangées en diffusant de la publicité à bord des véhicules.

Si les fonds sont réunis, HTT estime pouvoir construire un prototype dès 2015 et ouvrir les premières lignes d'ici dix ans. Elle appelle les ingénieurs de Boeing, Airbus et SpaceX à se pencher sur son plan. Elon Musk n'a pas encore réagit à la publication du document.

À lire sur Wired.


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE