Cohn-Bendit : "Je vais rouler à travers l'Inde, à la découverte d'un monde qui bouge"

Par I Publié le 5 Février 2016

Le militant écologiste part explorer les initiatives citoyennes de l'un des pays les plus peuplés du monde. L'objectif ? La réalisation d'un film de Daniel Serre, "Démographie", dont la campagne de crowdfunding a été lancée jeudi 4 février et qui sera diffusé en septembre 2016 sur France 5. Entretien.


Daniel Cohn-Bendit et Daniel Serre à Paris, jeudi 4 février (Crédit : DR)
Daniel Cohn-Bendit et Daniel Serre à Paris, jeudi 4 février (Crédit : DR)
En 2015, ARTE diffusait Futebol, un road-movie réalisé en marge de la Coupe du Monde au Brésil. Avec, pour personnage central, Daniel Cohn-Bendit, le film revenait, entre autres, sur "La revolta do vinagre", ce mouvement social brésilien qui avait éclaté lors de l’organisation de la compétition pour protester contre la hausse des tarifs de bus. Le documentaire a été financé en partie (à hauteur de 15 000 euros) par des citoyens, grâce à la plateforme de financement participatif Ulule
 
Cette année, c’est l’Inde que le militant écologiste, aujourd’hui chroniqueur sur Europe 1, va explorer pour le film Démographie du réalisateur Daniel Serre. En comptant, cette fois-ci aussi, sur la participation de la société civile. Une campagne de crowdfunding, hébergée sur KissKissBankBank, a ainsi été lancée jeudi 4 février pour compléter le budget global du film (412 000 euros) de 50 000 euros.
 
À LIRE AUSSI : L'impact de l'homme sur la planète résumé en 10 images choc

À quelques jours du départ, prévu pour le 17 février, We Demain s’est entretenu avec le franc-tireur de l'environnement.

Daniel Cohn-Bendit (Crédit : Kenji-Baptiste Oikawa/Wikimedia Commons )
Daniel Cohn-Bendit (Crédit : Kenji-Baptiste Oikawa/Wikimedia Commons )
We Demain : Pourquoi avoir accepté ce rôle ?
 
Daniel Cohn-Bendit : Parce que c’est passionnant ! C’est simple : Daniel Serre m’a appelé. Il m’a demandé : "Eh Dany, tu veux pas jouer dans mon film ? Je veux questionner la problématique de la démographie en prenant pour exemple l’Inde". J’ai dit oui, bien sûr, mais comment ça va marcher cette histoire ? J’y connais rien, moi ! C’est précisément pour ça que j’ai accepté de jouer dans ce film : car je ne suis pas un spécialiste de la démographie. Et puis, je ne connais pas du tout l’Inde. Résultat, je vais me familiariser avec un nouveau domaine, donc cela aiguise ma curiosité.
 
Quelles questions comptez-vous soulever ?
 
Dans dix ans, ce pays sera le plus peuplé du monde ! Et cela pose des questions sociales, économiques, politiques, écologiques…Quid des ressources alimentaires, de la pollution, des inégalités sociales, de l’éducation des jeunes, du développement ou encore de l’impact de la pyramide des âges ? Quelles sont les conséquences de la surpopulation sur un territoire ? Comment résoudre les problèmes qu’une telle démographie pose ? Il est urgent de trouver des sources d’inspiration pour en débattre autrement.

La foule dans les rues de Mumbai (Crédit : PDPics/Pixabay)
La foule dans les rues de Mumbai (Crédit : PDPics/Pixabay)

"Comment basculer ensemble vers un autre système"

Comment s’y prendre ?
 
Daniel Serre m’a dit, "on va demander à des spécialistes. On va aller voir des personnes qui sont d’ores et déjà en train d’apporter leurs réponses. Et on va les faire découvrir par ton biais". Imaginez. Je serai dans un rickshaw, vous savez, les pousse-pousse indiens, ou dans des trains, et je roulerai à travers Bombay, Calcultta, New Delhi… À la rencontre de dix acteurs du terrain, qui tentent, chacun à leur manière, de mettre en place des solutions citoyennes. En complément, j’interrogerai des urbanistes, démographes, écologues, politiciens et agronomes… C’est un projet captivant.
 
Pourquoi vous avoir choisi, vous, pour incarner ce film ?
 
Parce que j’y apporte une dimension politique, et que je m’intéresse à l’environnement. Plus simplement, je suis monsieur tout le monde qui part à la découverte d’un monde qui bouge, alors qu’ici, tout semble sclérosé. Je suis aussi le curieux de service qui peut démultiplier d’autres curiosités.

Quel en est l'objectif final ?

L'idée est de créer un réseau d’action ! Et comme le dit Daniel Serre, il ne s’agit pas de militer pour dire "arrêtez de faire des enfants" ! Au contraire, notre idée est davantage d’interroger, afin de voir comment, tout en prenant compte de cette poussée démographique et des problématiques actuelles, nous pouvons basculer ensemble vers un autre système. Comment les femmes peuvent vivre et élever durablement leurs enfants dans un monde si complexe. Et si on est un peu moins bête après le film qu’au début, on aura gagné notre pari. Et on pourra en tirer des leçons, qui seront, je l’espère, globales.

 


Démographie sera diffusé sur France 5 en septembre 2016, avec le soutien du CNC et de Flair Productions. Pour 2017, Daniel Cohn-Bendit  prévoit, déjà, un road movie. Destination ? La France et ses régions avant l’élection présidentielle. 


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE