Compteurs intelligents : reprenez le contrôle de votre consommation d'énergie

Par Lecoeuvre Claire I Publié le 18 Novembre 2015

Ils permettent d'analyser en temps réel la consommation d'un foyer et ainsi de réduire les dépenses inutiles. Parmi eux, le compteur Linky d'EDF, sera installé à grande échelle à partir du 1er décembre.


Le compteur Linky d'EDF (Crédit : DR)
Le compteur Linky d'EDF (Crédit : DR)
La télévision, la lampe et le chauffage qui consomment inutilement toute la journée ? Du passé ! Il est grand temps de reprendre le contrôle de nos dépenses énergétiques. Et il existe des outils pour cela : des compteurs dits "intelligents", qui permettent de réduire l’énergie utilisée en vain et donc, la facture.

Installés à domicile, ces compteurs mesurent votre consommation énergétique en temps réel et envoient ces données au gestionnaire du réseau d’électricité, Electricité réseau distribution France (ERDF) donc. Suite à une directive européenne de 2009 , les compteurs communicants ou intelligents doivent être installés dans 80 % des foyers européens d’ici 2020.

Linky, la gestion selon ERDF

À partir du 1er décembre 2015, la France commence l’installation à grande échelle des compteurs Linky d’ERDF. Ils devraient équiper environ 31,5 millions de foyers d’ici fin 2021.

ERDF souhaite proposer diverses options permettant par exemple de contrôler à distance les appareils ménagers. Un moyen, notamment, d’allumer son ballon d’eau chaude à des heures plus intéressantes en terme de tarifs.

Testés de mars 2009 à 2011 dans l’agglomération de Lyon et en Indre-et-Loire, les boitiers Linky font tout de même l’objet de vives critiques. Selon l’UFC que choisir, le boitier n’affiche pas directement la consommation en kilowatt heure ni en euros, laissant les données à la seule disposition du gestionnaire. Le coût des boitiers, entre 120 et 230 euros, sera de plus intégré dans le tarif d’utilisation du réseau public de l’électricité. Le consommateur le retrouvera donc sur sa facture.

Des solutions open source

D’autres modèles existent. Ils disposent, de leur côté, d’une sortie dite de télé-information grâce à laquelle des appareils spécifiques peuvent accéder aux relevés de consommations ou bien à la puissance du courant.


Open Energy Monitor  est un système open source, libre de droit et donc modifiable et utilisable gratuitement, que l’on peut installer chez soi.

Le centre de recherche Telecom Bretagne  participe au projet d’Open Energy Monitor et propose d’installer en entreprise et chez des particuliers un réseau de capteurs sans-fil, "emonMeter", qui récoltent les données d’un bâtiment. Une application web permet de visualiser ces données.

Pour aller plus loin dans la gestion de son énergie, les porteurs du projet CitizenWatt  expérimentent depuis septembre 2014 un autre compteur libre de droit. Les données qu’il fournit peuvent être rendues disponibles - de manière anonyme - sur Internet si le consommateur le décide.





ZOE & Cie : RT @Remi_Beaumont: ATTENTION! Essayer #Zoe c'est... l'adopter!!! #ZEV #ZEXperience @zoe_fr https://t.co/5ZiiA05QFx
Vendredi 9 Décembre - 19:49
ZOE & Cie : Nouveau KANGOO Z.E. : l'autonomie sera augmentée de 50% 💪🔋 > https://t.co/jpkMC2dVZC https://t.co/tOmv1r782c
Vendredi 9 Décembre - 19:33
ZOE & Cie : RT @TAutomobilist: La #Renault #Twizy #ZE bientôt éligible au nouveau #bonus écolo. @RenaultZE https://t.co/sXTFNXWR7U https://t.co/4RRGtg…
Vendredi 9 Décembre - 19:27

WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE