Déçu d'Airbnb ? Des alternatives insolites et vraiment collaboratives

À lire dans la revue

Par I Publié le 22 Janvier 2016

Envie d'un séjour original, sans passer par le géant mondial de la location de vacances ? Voici sept plateformes originales, qui renouent avec l'esprit de communauté des débuts d'Airbnb... loin des considérations financières.


(Crédit : Nightswapping)
(Crédit : Nightswapping)
Valorisée à plus de 25 milliards de dollars, AirBnb est aujourd'hui bien loin de l'esprit collaboratif de ses débuts en 2008, lorsque ses créateurs louaient des matelas gonflables dans leur salon (d'où l'origine de son nom : "Airbed and breakfast"). Accusée par le législateur de concurrence illégale et d'évasion fiscale, la plateforme est également critiquée pour l’appétit capitaliste de certains de ses propriétaires, ses conditions d'utilisation restrictives, voire le manque de soin de ses usagers.
 
À LIRE AUSSI : GoCambio, l'AirBnB gratuit qui vous enseigne une langue

Pour les déçus d’AirBnb, plusieurs alternatives au géant américain existent. Beaucoup s’adressent à des communautés, comme MisterBnB (pour les gays), KinkBnB (pour les libertins) ou encore Bud and Breakfast (pour les amateurs de marijuana). On trouve aussi des concepts décalés tels AirPnP (pour utiliser les toilettes) ou Gamping (pour dormir sous une tente dans un jardin de particulier).

Retirer l'argent de l'équation

Mais pour retrouver la convivialité, pourquoi ne pas retirer tout simplement l'argent de l'équation ? C'est le pari de GuestToGuest, une plate-forme française fondée en 2011 qui cherche à réinventer l'échange de maison. "Il n’y a absolument aucun échange d’argent entre les membres sur la plateforme", explique son cofondateur Emmanuel Arnaud.
 
À LIRE AUSSI : Antonin Léonard : "Un âge 2 de l'économie collaborative se dessine"

Sa solution ? Les "GuestPoints", une monnaie virtuelle que l'on reçoit en hébergeant des voyageurs et qui permet ensuite de se loger gratuitement chez un autre membre partout dans le monde - et pas forcément chez celui qu'on a hébergé.

Contrairement à son concurrent Nightswapping, lui aussi français, il ne prélève aucun frais de dossier. L'entreprise se rémunère sur la vente de services annexes (système de caution, assurances). Une façon sympathique de voyager qui a déjà conquis 160 000 personnes dans 187 pays.



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN


DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE