Des nouvelles pastilles antipollution pour les pare-brise

I Publié le 4 Janvier 2016


(Crédit : epSos.de)
(Crédit : epSos.de)
[Repéré sur Le Monde]

Désormais, tout conducteur volontaire, soucieux de la qualité de l’air, pourra arborer sur son pare-brise une vignette témoignant du degré de propreté de son véhicule. Dès vendredi 1er janvier, le nouveau dispositif des "certificats de la qualité de l’air" ou "Crit’Air" entre en vigueur.

À la différence de la pastille verte mise en place en 1998 par la ministre de l’environnement de l’époque, Dominique Voynet, pour récompenser les véhicules équipés d’un catalyseur ou fonctionnant au GPL et leur permettre de circuler les jours de pollution, les certificats qualité de l’air proposés par Ségolène Royal se déclinent en différentes couleurs en fonction du niveau de pollution émise par les voitures.

Ces différentes couleurs doivent permettre d’identifier plus aisément les véhicules les moins polluants, et ainsi venir faciliter la mise en place dans les grandes villes de "zones de circulation restreinte" où seuls les véhicules les plus propres seront autorisés à circuler.

Lire la suite de l'article.


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE