"Digital Detox" au pays de Steve Jobs

Par Christelle Gérand. Photos : Aurélien Daily I Publié le 2 Juin 2014

[À lire dans la revue] Écoles et cafés sans Internet, cures de silences pour smartphones, logiciels bloqueurs de tweets, « congés sabatiques numériques »… Pionnière du monde de demain, la Silicon Valey éprouve aujourd’hui le besoin de tempérer l’univers hyperconnecté qui a pourtant fait sa réputation.


Dès la sortie de l’autoroute venant
de San Francisco, le grondement ininterrompu des voitures cède la place au chuintement des vélos et au chant
des oiseaux. Des bâtiments à l’abri
 des pinèdes jusqu’au style vestimentaire des employés, la Silicon Valley a de faux airs de village de vacances. Pourtant,
 la « culture des start-up » qui y est née rimait il y a quelques années encore
 avec des semaines d’au moins soixante-dix heures et une disponibilité 24 heures sur 24. Aujourd’hui, les mentalités changent.

Pour être productive et en bonne santé, la Silicon Valley apprend
à se déconnecter. De plus en plus
 de cadres et d’employés s’imposent
des « congés sabbatiques numériques ». Ainsi, chaque samedi, Padmasree Warrior, directrice technique de Cisco,
le leader mondial des systèmes
et réseaux informatiques, range son smartphone au placard et ne consulte
ni courriels ni messages téléphoniques. Lorsqu’elle se remet au travail,
elle parvient davantage à se concentrer. Danah Boyd (qui écrit son nom en minuscules, danah boyd), le gourou
des médias sociaux de Microsoft,
a annoncé à ses 95 000 followers (abonnés sur Twitter) avant de partir
en Patagonie : « J’ai besoin de vacances... ce qui signifie dire au revoir aux courriels. »

Comme pour toute addiction,
 le sevrage peut se révéler très difficile. Certains doivent passer par les camps 
de désintoxication Digital Detox créés par Levi Felix. En 2009, un ulcère et une pression sanguine à 70 % en dessous
 de la moyenne l’ont conduit aux urgences. Il avait 24 ans.
 



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE