Du charbon aux énergies vertes : le Nord-Pas-de-Calais sur la route de la 3e révolution industrielle

Par I Publié le 1 Décembre 2015

Énergies renouvelables, recyclage, transports propres : le Nord-Pas-de-Calais a adopté en 2013 un vaste plan d’action qui doit conduire cette région marquée par la désindustrialisation vers un nouveau modèle de développement. "We Demain" fait le point sur l'avancée du chantier.


Des panneaux solaires installés devant une ancienne mine de charbon à Loos en Gohelle (capture d'écran)
Des panneaux solaires installés devant une ancienne mine de charbon à Loos en Gohelle (capture d'écran)
Des mines de charbon aux usines textiles ou métallurgiques, les paysages et les villes du Nord Pas de Calais sont là pour en témoigner : ici, comme nulle part en France, la première révolution industrielle a laissé son empreinte. Mais c’est aussi ici qu’une nouvelle révolution industrielle, basée sur les énergies vertes et le numérique, pourrait voir le jour.

Lancé en octobre 2013, le "plan directeur " pour une troisième révolution industrielle commence déjà à changer le visage de la région. "C’est le plan le plus avancé en la matière en Europe et peut-être même dans le monde", juge l’économiste et prospectiviste américain Jeremy Rifkin, qui a participé à son élaboration.


Objectif : 100 % d’énergies renouvelables et 60 % de baisse de la consommation d’énergie d’ici à 2050. 500 000 euros sont investis pour cela chaque année par le Nord Pas de Calais. Mais au-delà des chiffres, c’est toute une région qui doit se réinventer dans le secteur des transports propres, des nouveaux matériaux, de l’économie circulaire et du numérique.


Nouvelles filières

De nouvelles filières énergétiques sont en cours de développement, comme le biométhane obtenu à partir de déchets agricoles, ou l’hydrogène. Des quartiers sont rénovés pour être mieux isolés, et équipés de panneaux photovoltaïques.

Des entreprises se tournent vers l’économie de la fonctionnalité et apprennent à considérer les déchets comme des ressources, à l’image de Roll-Gom, champion européen du recyclage des pneus, ou de Gecco, qui fabrique du carburant à partir d’huile de friture usagée.

La région voit aussi de nombreux projets émerger dans le domaine de la mobilité durable. Ainsi, l’entreprise DBT CEV est devenue leader européen des bornes de recharge pour véhicules électriques.


Loos-en-Gohelle, un modèle de développement durable

Si tous ces projets peuvent encore sembler épars, la révolution industrielle amorcée par la région transforme déjà son visage. À Roubaix, c’est un immense data center écologique qui est sorti de terre en 2013, et la ville a décidé de cheminer vers le zéro déchet. De même, 100 % du gaz de la ville de Grande-Synthe est désormais issu de la méthanisation.

Mais c’est Loos-en-Gohelle, cité marquée par la fermeture des mines de charbon, qui est l’exemple le plus abouti de transition écologique et sociale. En 20 ans, la commune a su se renouveler grâce à la rénovation des logements, l’énergie solaire et la démocratie participative, sous l'impulsion de son maire vert, Jean Francois Caron. La ville de 6 700 habitants est aujourd’hui considérée comme un modèle de développement durable.

L'ambition des élus du Nord-Pas-de-Calais est claire : faire infuser ces initiatives prometteuses dans toute la région. Et franchir en tête la ligne d'arrivée de la course à la troisième révolution industrielle, après avoir été le fleuron de la première.





ZOE & Cie : RT @Remi_Beaumont: ATTENTION! Essayer #Zoe c'est... l'adopter!!! #ZEV #ZEXperience @zoe_fr https://t.co/5ZiiA05QFx
Vendredi 9 Décembre - 19:49
ZOE & Cie : Nouveau KANGOO Z.E. : l'autonomie sera augmentée de 50% 💪🔋 > https://t.co/jpkMC2dVZC https://t.co/tOmv1r782c
Vendredi 9 Décembre - 19:33
ZOE & Cie : RT @TAutomobilist: La #Renault #Twizy #ZE bientôt éligible au nouveau #bonus écolo. @RenaultZE https://t.co/sXTFNXWR7U https://t.co/4RRGtg…
Vendredi 9 Décembre - 19:27

WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE