Newsletter
Décoder

Économie Circulaire : les chroniques de Nicolas Imbert (1/5)

Rédigé le 12 Août 2013 | Lu 3754 fois


Directeur France de l'ONG Green Cross, Nicolas Imbert livre pour Wedemain.fr une série de réflexions et de propositions autour de l'économie circulaire. Voici la première de ces cinq chroniques estivales dédiées à ce nouveau paradigme économique au sein duquel rien ne se perd.


ONG créée par Mikhaïl Gorbatchev en 1993 et aujourd'hui présente implantée dans 34 pays, Green Cross s’engage pour un futur plus durable à travers des plaidoyers et des actions de terrain.
ONG créée par Mikhaïl Gorbatchev en 1993 et aujourd'hui présente implantée dans 34 pays, Green Cross s’engage pour un futur plus durable à travers des plaidoyers et des actions de terrain.
Au menu de la conférence environnementale de rentrée, l'économie circulaire occupera une place de choix. Mais que désigne exactement ce concept et quels espoirs offre-t-il ? Au fil d'une série de cinq chroniques, Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France et Territoires  décrypte les atouts économiques, sociaux et écologiques de ce modèle appelé à prendre son envol au XXIe siècle.

Nicolas Imbert a plus de 12 ans d’expérience dans le conseil en stratégie développement durable-auprès des secteurs privé et public. Il s’est particulièrement engagé pour des enjeux liés à l’énergie et aux ressources, l’écoconception et la consommation responsables, ainsi que les nouvelles formes de partenariats entre entreprises, institutions et société civile.
Nicolas Imbert a plus de 12 ans d’expérience dans le conseil en stratégie développement durable-auprès des secteurs privé et public. Il s’est particulièrement engagé pour des enjeux liés à l’énergie et aux ressources, l’écoconception et la consommation responsables, ainsi que les nouvelles formes de partenariats entre entreprises, institutions et société civile.
La situation économique, écologique et sociale inédite en France incite à prototyper sur les territoires de nouveaux projets structurants de transition énergétique, de tester de nouvelles pistes, concrètes, porteuses d’espoir et de résultat à cours et à moyen terme. Notre pays possède un gisement formidable d'initiatives de proximité permettant d'accélérer la transition énergétique, de développer de nouvelles filières alimentaires, d'ouvrir de nouvelles perspectives industrielles. Ces initiatives sont souvent peu connues, mal consolidées et sous-capitalisées. Elles sont rarement conçues pour être répliquées facilement en cas de succès, ou bien à des tailles critiques en assurant de développement.
 
L’économie circulaire offre de nouvelles possibilités
 
L'économie circulaire est un système de production, d’échanges et de partage permettant le progrès social, la préservation du capital naturel et la durabilité économique. Il permet un découplage entre croissance économique et épuisement des ressources naturelles. Ce modèle met notamment l'accent sur de nouveaux modes d'utilisation et consommation, le prolongement de la durée d’usage des produits et services, la réutilisation et le recyclage des composants.
 
Elle a déjà investi notre quotidien
 
Les vélos partagés en centre-ville (Vélib, Vélov), les services de location entre particuliers sont autant d’exemples en plein essor dans notre quotidien. Mais l’économie circulaire est également pratiquée par un fabricant de buches compressées utilisant les copeaux et la chaleur d’une scierie voisine pour fabriquer des buches en bois reconstitué, le fabricant qui loue l’usage de pneumatiques de camion plutôt que de vendre des pneumatiques…
 
Trois piliers constituent le socle de l’économie circulaire : l’écoconception (qui assure la non-toxicité, l’usage optimal et la minimisation du besoin en ressources), la valorisation des matières et déchets (autour de la ré-utilisation et du recyclage) et l’économie de fonctionnalité.
 
Ce modèle répond bien aux situations de crise, de réflexion sur le pouvoir d’achat, et se focalise sur les services rendus par les produits et services. Il permet également d’améliorer la qualité sanitaire par un meilleur contrôle des substances et usages toxiques.
 
L'économie de fonctionnalité se développe autour des services de l'énergie (à la Réunion notamment), des locations d'usage (par exemple les moteurs Rolls-Royce sur les avions,...) et permet d'opérer biens et services au mieux.
 
L'économie circulaire est source d'innovation, d'entrepreneuriat, d'emplois de proximité. C'est une évolution de nos sociétés par de nouveaux modes de coopération, en passant d'une logique de concurrence non territorialisée à une co-construction territoriale. Ca n'est pas une révolution, mais une évolution.
 
Une réalité qui va franchir une nouvelle étape
 
Ce modèle existe depuis toujours, sans être forcément ni mis en avant, ni conceptualisé, ni contractualisé. Le modèle de production porcine fermière où l’animal mange les restes en fond de ferme et où toute sa carcasse sera consommée en est un exemple, les sites industriels établis le long d’un cours d’eau où l’un fournit chauffage à un second qui fournit de la matière première à un troisième est en sont un autre.
 
Il franchit désormais une nouvelle étape avec la création il y a plus d’un an de l’Institut de l’Economie Circulaire, qui regroupe de nombreux industriels, fédérations et acteurs politiques et territoriaux de tous bords, à l’initiative du député François-Michel Lambert. On peut également citer différentes initiatives dont une chaire KEDGE / Euromed  sur les modèles d’affaires innovants et retours d’expérience liés  à cette économie.
 
Pratiquée "sans le savoir" depuis des millénaires, l'économie circulaire, économie du partage, de l’échange et de la performance, se développe sur les territoires. Elle a désormais besoin d'avoir un cadre légal et de gouvernance qui facilite son déploiement. Il lui faut aussi des travaux de recherche (sur les technologies, les business models, le financement, la sociologie, l’anthropologie...), d'innovation et de multiples projets entrepreneuriaux.
 
Prochains épisodes :
-       L’économie circulaire, comment s’y met-on ?
-       Penser et agir autrement ?
-       Quels cycles de vie pour dynamiser l’économie circulaire ?
-       Un nouveau modèle de société ?


À lire aussi sur Wedemain.fr :
Cassandra, 10 ans, convertit toute sa ville à l'économie circulaire
Économie circulaire, le potentiel se chiffre en milliards

Côme Bastin
Journaliste chez We Demain En savoir plus sur cet auteur


À lire dans la même rubrique :
< >

Ne manquez aucune info We Demain, INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Entrez dans We Demain n° 8 !



@WeDemain Tweets
WE DEMAIN : RT @iTerritorial: @WeDemain @Comwatt_fr génial, il faut créer des coopératives de producteur individuel d'#ENr dans toutes les #colterr moy…
Samedi 1 Novembre - 02:48
WE DEMAIN : . @Comwatt_fr , La startup qui veut vous libérer du réseau EDF grâce à l'énergie solaire http://t.co/jlF1JkEDJd http://t.co/nOYLImZPMB
Vendredi 31 Octobre - 21:10
WE DEMAIN : #FF @SoAnn @AnneC_Poirier @ChristineQuent1 @emraoul @fanny_roux @RomainSaillet @SamuelTiercelin @Maevabien @pve16 @elodievialle
Vendredi 31 Octobre - 17:29
WE DEMAIN : #FF @helenefargues @cfaugeron @Awiredworld @Apoll1ne @IsaHennebelle @Lefort10Lefort @Boris_Marcel @FranTerraeco @sourimi @MatMolard
Vendredi 31 Octobre - 17:24
WE DEMAIN : #FF @HappyRuche @sparknews @AliceAudouin @FloreBerlin @mylenebertaux @sbeyrand @Reporterre @ClaireBouleau @3S_SoundSystem @ElissaDen
Vendredi 31 Octobre - 17:19