Cultures

Elle parcourt la planète pour filmer ceux qui la sauvent

Rédigé le 30 Octobre 2013 | Lu 2081 fois


Avec « Moi, la blonde qui sauve le monde », Jane Schinasi veut lancer une série documentaire pour donner la parole aux acteurs solidaires de la planète.


Elle parcourt la planète pour filmer ceux qui la sauvent
Bénévoles, humanitaires, activistes, philanthropes, entrepreneurs sociaux… C’est pour faire connaître ceux qui s’engagent aux quatre coins du monde que Jane Schinasi s’est lancée dans la réalisation d’une série documentaire sous le titre faussement superficiel de « Moi, la blonde qui sauve le monde... enfin qui tente de le faire. »

« Après de nombreux voyages, j'ai rencontré des personnes comme vous et moi qui décident de s'engager pour les droits fondamentaux : accès à l'eau potable, à la nourriture, à la santé, ou encore au logement », explique « La blonde ». Avec son amie d’enfance Léa derrière la caméra, elle veut globe-trotter pour les présenter. Première étape en Inde, à la rencontre de celles qui luttent contre le mariage forcé et le droit des femmes. « En pleine mutation, l’Inde est un concentré de tout ce qui se passe aujourd’hui dans le monde », explique Jane. Elles poseront ensuite leurs valises dans un camp de réfugié éthiopien, où l’on trouve un cinéma ambulant qui sensibilise les habitants aux sujets sensibles comme l’excision ou le sida. Au programme également : un belge qui dresse des rats à dénicher les mines antipersonnel au Cambodge et une rencontre avec le peuple Kogi en Colombie sauvage.
 
Pour financer ce travel show engagé, une collecte a été lancée sur le site de crowdfunding audiovisuel Touscoprod. Elle permettra de produire les quatre épisodes de la première saison avant, espèrent les deux amies, de nombreux autres. « On veut pas faire voyager les spectateurs au monde des bisounours, mais montrer l’élan de notre génération et sa conscience planétaire. »


Côme Bastin
Journaliste chez We Demain En savoir plus sur cet auteur


À lire dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Juillet 2014 - 11:06 Nicolas Trüb, le Starck du pauvre


Inscription à la newsletter

Entrez dans We Demain n° 7 !




@WeDemain Tweets
FAIR[e] : En #Inde ce sont les #agriculteurs qui font reculer le gouvernement sur les #OGM ! @WeDemain @ElissaDen http://t.co/tHhnt1FB7H
Mardi 19 Août - 15:00
Allan Floury : Des agriculteurs indiens font reculer le gouvernement sur les #OGM ! #Monsanto #Victoire #Indépendance http://t.co/dsExGiuIdF @WeDemain
Mardi 12 Août - 12:23
GuillaumedeVesvrotte : bravo à Domitille Flichy et Farinez’vous ! une double page dans @WeDemain après le prix @LaTribune ! #ESS http://t.co/agCW7FzTq8
Lundi 11 Août - 14:11
Arnaud Contreras : #Sahara Rocks ! Avion fait pas marche arrière ! feat @okayafrica @AToffolet @sahelsounds @ululeFR @WeDemain http://t.co/QHO99kduhm
Lundi 11 Août - 10:45
M-Christine Lanne : Costa Concordia : quel sera l'impact écologique du démantèlement? #pollution #recyclage via @WeDemain http://t.co/gzP2aou853
Samedi 9 Août - 15:55
Pascal Le Rudulier : Papiers Ecolo est sorti de presse! http://t.co/VMNFG11kbQ Les unes d'aujourd'hui via @WeDemain
Samedi 9 Août - 10:37