En 2030, l'éolien pourrait fournir un quart de l'électricité européenne

Par I Publié le 16 Septembre 2015

Une étude de l'association européenne du secteur (EWEA) affirme que dans les 15 prochaines années, cette énergie couvrira 24,4 % de la demande en électricité en Europe.


(Crédit : MrSnugly/Pixabay)
(Crédit : MrSnugly/Pixabay)
L'énergie éolienne pourrait fournir un quart de la consommation d'électricité de l'Union européenne d'ici 2030, affirme l'association européenne du secteur (EWEA) dans une étude publiée mercredi, "si les États membres tiennent leur promesse sur le climat et l'énergie". En 2014, le secteur éolien affichait une capacité de 129 GW en Europe. Cette prévision suppose des capacités supérieures de 10 % aux prévisions de l'Agence internationale de l'Energie et de 5 % à celles de la Commission européenne, précise l'étude. 
 
"Au cours des 15 prochaines années, EWEA s'attend à ce que l'énergie éolienne en Europe monte en capacité jusqu'à 320 GW, ce qui pourrait couvrir 24,4 % de la demande en électricité dans la zone", détaille l'association européenne de l'énergie éolienne dans un communiqué accompagnant l'étude.

Avec 254 GW produits sur terre et 66 MW en mer, l'industrie de l'éolien fournirait jusqu'à 334 000 emplois directs et indirects d'ici 2030, selon le scénario "le plus plausible" élaboré par EWEA.

"Une structure de gouvernance claire"

Toutefois, ces prévisions dépendent de facteurs "politiques et de régulation dont une structure de gouvernance claire". Selon Kristian Ruby, de l'association EWEA, l'UE doit s'attaquer à trois choses : une directive sur l'énergie renouvelable, un marché de l'électricité retravaillé pour intégrer ces énergies et un système d'échange des quotas d'émission (ETS) "revitalisé qui fournit un signal clair aux investisseurs en mettant un prix significatif sur la pollution au carbone".

Dans ses engagements pris pour combattre le réchauffement climatique, l'UE table sur un objectif de 20 % d'énergies renouvelables pour la production d'électricité en 2020, portés à au moins 27 % en 2030.

Lara Charmeil (avec AFP)
@LaraCharmeil



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE