En Chine, condamnation record contre des industriels pollueurs

I Publié le 8 Janvier 2015


[repéré sur le web] 160 millions de yuans, soit 21,6 millions d’euros. C'est le montant de l'amende record infligée, le 30 décembre, à cinq groupes de chimie un groupe pharmaceutique, par une cour de justice de l’est de la Chine. Les entreprises ont été reconnues coupables d’avoir déversé 25 000 tonnes de rejets toxiques acides dans deux rivières proches de leur zone industrielle.
 
Deux jours après ce verdict sans précédent, une nouvelle loi renforçant les sanctions contre les pollueurs et établissant la protection de l’environnement au rang de priorité nationale est entrée en vigueur. Elle introduit la notion de performance environnementale dans l’évaluation de carrière des membres du parti, supprime le plafonnement du montant des amendes et permet aux ONG de traîner les pollueurs en justice.
 
Le militant écologiste Wu Lihong dénonce néanmoins le fait que les ONG soient sous contrôle du gouvernement. « La situation pour les militants environnementaux est complexe. Il faut souvent faire profil bas pour s’éviter de nouveaux ennuis et la liberté des médias locaux n’est pas grande lorsqu’il s’agit d’évoquer des problèmes de pollution », argumente-t-il.

Lire la suite sur lemonde.fr


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE