En Tanzanie, un million de maisons vont passer de la bougie au solaire

Par I Publié le 14 Mars 2015

Alors que plus de 80 % des Tanzaniens dépendent toujours du kérosène et des bougies pour la production de lumière, le gouvernement de Dodoma entend équiper les foyers en kits solaire d'ici 2017.


(Crédits : Off Grid Electrics)
(Crédits : Off Grid Electrics)
Ce projet doit changer profondément la vie des Tanzaniens. Pour permettre à des millions de personnes d’avoir accès à l’électricité, le gouvernement du président Jakaya Mrisho Kikwete promeut l’initiative "One Million Solar Homes" (Un million de foyers solaires). Au lieu de produire une coûteuse centrale solaire, il va doter les foyers de "kits solaires".

Ces kits sont composés de petits panneaux solaires et de batteries. Le dispositif, qui coûte cent dollars, est vendu dix au consommateur. Plus que le produit, l'utilisateur achète un service, qu'il doit activer une fois par semaine par le biais de son téléphone portable. Une fois l'installation effectuée par un employé d'Off Grid Electrics, l'utilisateur gère lui même sa consommation d'électricité, et peut obtenir davantage d'énergie en payant un supplément. Le kit de base génère assez de Watts pour éclairer une petite maison, charger un portable ou regarder la télévision.

Un service solaire à la demande

"C’est un service propre et social, car très abordable", avance Xavier Helgesen, le PDG de Off Grid Electrics, l’entreprise américaine en charge du projet.
Au lieu d'investir dans une couteuse infrastructure nationale comme les autres entreprises, Off Grid souhaite partir des consommateurs qui n'ont généralement pas besoin de plus de 10 à 50 watts, ce que peut fournir un kit solaire. Si l'investissement est élevé, la rentabilité devrait l'être autant car ce système nécessite peu d'entretien et de logistique. La lumière du soleil étant gratuite.

Un problème demeure : comment gérer les forfaits de millions de personnes sans aucun historique de crédits, entretenir les dispositifs, éviter la fraude, et offrir un service après-vente ? Sans certitude de résultat pour l’instant, l’entreprise installée en Tanzanie compte s’appuyer sur la téléphonie et "un système de big data capable de comptabiliser les clients et de prédire les forfaits impayés".

En Tanzanie, l'entreprise se présente comme "Mr Power" (Crédits : OGE)
En Tanzanie, l'entreprise se présente comme "Mr Power" (Crédits : OGE)
Off Grid Electrics, qui se nomme "Mister Power" sur cette côte de l’océan Indien, va investir 100 millions de dollars dans ce projet, à raison de 100 dollars par système. L’ambition est de générer de l’électricité solaire pour 10 % de la population, et de créer 15 000 emplois dans l’industrie solaire. Fin 2017, un million de Tanzaniens devraient profiter de cette source d’électricité propre.

Un modèle juteux pour l'entreprise

L’entreprise américaine, en plus d’avoir signé un contrat avec le gouvernement, a obtenu plus de 30 millions de dollars par des géants de l’énergie solaire, comme Vulcan Capital, Omidyar Ventures, Zouk Capital et SolarCity, le plus grand fournisseur de panneaux solaires américain.

Des bailleurs de fonds dont l'USAID, l'agence des États-Unis pour le développement international, soutiennent également ce projet. Il doit servir de modèle à d’autres nations engagées dans l’initiative Power Africa lancée par le président américain Barack Obama en 2013, et qui vise à développer l’accès à l’électricité en Afrique subsaharienne.

Reste à voir si ce soutien politique, financier et technologique suffira à compenser l'absence d'infrastructures, et si le service vendu sera aussi rentable pour les citoyens que pour les fournisseurs de panneaux solaires.

Lara Charmeil
Journaliste à WE DEMAIN
@LaraCharmeil


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE