Et les quatre objets les plus éco-responsables sont...

I Publié le 4 Juin 2015

Le concours mondial Product Design Challenge a récompensé les objets répondant le mieux aux principes du Cradle to cradle. La certification environnementale la plus exigeante.


(Crédit : Institut Cradle to cradle)
(Crédit : Institut Cradle to cradle)
La responsabilité environnementale, tout le monde en parle, mais qui la met en pratique ? Lancé en janvier par l'institut d'études sur l'environnement Cradle to cradle (C2C), en partenariat avec l'éditeur de logiciel 3D Autodesk, le Product Design Challenge a récompensé les innovations les plus éco-responsables de l'année. Un concours mondial ouvert à tous les designers, qu'ils soient professionnels ou étudiants.

La sélection des objets a eu lieu à l'aune de la très exigeante certification C2C. Ce dernier établit qu'un produit éco-responsable doit être fabriqué sans pollution, uniquement à partir de matériaux réutilisés et que 100 % de ses composants doivent être recyclables. Après usage, ceux-ci doivent permettre de reconstituer le même produit, à l'aide d'énergie renouvelable.

Finie Faucet (Crédit : Fusion 360 - Autodesk)
Finie Faucet (Crédit : Fusion 360 - Autodesk)

Un robinet contre le gaspillage de l'eau

La liste des lauréats a été dévoilée fin avril. Le premier prix récompensait l'invention qui emploierait le mieux le logiciel d'impression 3D Autodesk Fusion 360. Il a été remporté par un étudiant américain, Cole Smith, et son Finite Faucet, un robinet conçu pour équiper les toilettes publiques. Capable de de bloquer l'écoulement de l'eau lorsque l'usager se lave les mains, ce robinet l'incitera à réduire sa consommation d'eau.
 

Le Venlo Bag, 100 % biodégradable, décliné sous ses deux formes (Crédit : C2C Centre)
Le Venlo Bag, 100 % biodégradable, décliné sous ses deux formes (Crédit : C2C Centre)

Un sac 100 % biodégradable

Dans la catégorie du meilleur concept étudiant, c'est le Venlo Bag, conçu par le Hollandais Tjitte de Wolff, qui a été primé. Ce sac, entièrement biodégradable et composé à 99 % de matières recyclées, vise à lutter contre la pollution engendrée par les sacs plastiques. Une manière, assure l'étudiant, de ne pas cesser d'utiliser des sacs jetables, qui continuent à faire l'objet d'une demande importante, tout en préservant l'environnement.
 
"Mieux vaut produire davantage et mieux, qu'en moins grande quantité et moins bien", estime Tjitte de Wolff, au sujet de son produit.

Le siège PURE|IF|HIDE (Crédit : Jerri Hobdy)
Le siège PURE|IF|HIDE (Crédit : Jerri Hobdy)

Un siège en cuir sans produits chimiques

Le prix de la meilleure conception professionnelle a été décerné à un meuble : PURE|IF|HIDE, de Jerri Hobdy. Cette designeuse américaine a effectué des recherches sur le tannage du cuir, pour mettre au point un traitement des peaux sans produits toxiques. Un procédé qu'elle a ensuite appliqué à la fabrication d'un siège en cuir et à la structure en acier. Transformable en fauteuil, ce meuble peut lui aussi être recyclé à 100 %.
 

"Repenser la carte de transports de New-York" (Crédit : Pratt Institute)
"Repenser la carte de transports de New-York" (Crédit : Pratt Institute)

Une carte de transports propre

Le prix d'honneur du Product Design Challenge a récompensé MetroWay, le projet d'un groupe d'étudiants américains. Ces derniers ont modifié les composants de la carte de transports de New-York, pour la fabriquer uniquement à partir de matériaux recyclables et en utilisant des circuits électriques dont la fabrication est faiblement émettrice de CO2.
 

Ces objets à haute performance écologique peupleront-il notre quotidien dans dix ans ? Tout dépendra de leur appropriation par les consommateurs, mais aussi de l'engagement des industriels. Déjà, aux États-Unis, en Allemagne et en Hollande, près de 150 industriels ont obtenu la certification C2C pour environ 2 000 produits manufacturés, entre 2005 à 2015. Parmi ces produits de consommation courante, des jeans, des meubles de bureau, du savon, ou encore des matériaux de construction.

Jean Duffour
Journaliste à We Demain
@JeanDuffour






WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE