Fairphone 2 : éthique, modulable et plus puissant que le dernier iPhone

Par I Publié le 10 Septembre 2015

L'OBJET. Après le succès du Fairphone, l'entreprise néerlandaise éponyme revient deux ans plus tard avec une nouvelle version de ce téléphone. Plus équitable, plus puissante, plus réparable, mais aussi plus chère.


(Crédit: Fairphone)
(Crédit: Fairphone)

Comment concilier technologie et écologie ? C'est la question que se sont posés les créateurs du Fairphone, ce téléphone "éthique" qui s'est déjà vendu à 60 000 exemplaires depuis son lancement en 2013, grâce au crowdfunding. À partir du mois de novembre, l'entreprise éponyme commercialisera une nouvelle version de son téléphone, intitulée Fairphone 2.

À l'origine de cette démarche, il y a tout d'abord une prise de conscience des conditions de fabrication de nos téléphones : en 2014, les 1,3 milliards de smartphones livrés par l'industrie l'ont été au détriment de l'environnement et des droits de l'Homme. Que ce soit en Afrique, où les minerais rares comme le coltan, le tantale ou l'or sont souvent gérés par des milices dans des zones de guerre, ou en Asie, où des enfants travaillent 13 heures par jour à leur fabrication.


Téléphone modulaire

Avec cette nouvelle version, l'entreprise entend pousser encore plus loin sa démarche : une plus grande transparence sur les matériaux, une puissance revue à la hausse et surtout des composants modulaires, afin de lutter contre leur obsolescence.

Côté performances, le Fairphone 2 se situe dans le haut de gamme avec une connectivité 4G, un écran 5 pouces full-HD, un quadriprocesseur Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz, 2 Go de RAM et deux caméras dont une de 8 mégapixels. Il contient également deux emplacements pour carte SIM et 32 Go de mémoire interne extensibles à 64 Go à l'aide d'une carte micro-SD.

À titre de comparaison, l'iPhone 6S embarque un processeur dualcore de 1.8 GHz, 2Go de RAM et 16 Go de mémoire interne.


(Crédit: Fairphone)
(Crédit: Fairphone)

Mais le plus intéressant est son aspect évolutif. À l'instar du projet Ara de Google, il est possible de changer certains composants sans avoir à jeter tout le téléphone. Il faudra néanmoins se munir d'un tournevis, mais pas de panique ! Des pastilles bleues entourent les vis à retirer et des tutoriels seront même disponibles sur le site iFixit. Il devient ainsi possible de changer facilement l'écran de son Fairphone, ou encore de remplacer son port micro-USB par un USB-C, lorsque ce dernier deviendra la norme.


Anti-obsolescence programmée

Le dos du téléphone se veut lui-aussi anti obsolescence programmée. Il est conçu dans une matière antichoc et anti-rayures afin d'éviter l'achat d'une coque protectrice. Mieux, de prochaines versions disponibles sur le site de Fairphone intègreront une puce NFC ou une bobine pour les chargeurs à induction.

Côté logiciels, le Fairphone 2 sera livré avec Lollipop, la dernière version d'Android. Selon l'entreprise, il sera également possible à l'avenir d'y installer Ubuntu Touch ou Firefox OS.

Reste le problème du prix : 529 euros en France (dont 20 % de TVA). Mais l'entreprise entend encore une fois jouer la carte de la transparence sur l'usage des fonds, dont une partie conséquente ira à des organisations de solidarité et de développement. Pour réduire le prix de son téléphone, l'entreprise espère nouer des contrats avec des opérateurs nationaux, tout en tablant sur une hausse du volume des ventes.

Le Fairphone 2 est en pré-commande jusqu'à fin septembre sur le site du fabricant, pour une livraison prévue en novembre. Si vous souhaitez obtenir le vôtre, ne trainez pas : 10 000 des 15 000 premiers modèles ont déjà été réservés.


Jean-Jacques Valette
Journaliste à We Demain
@ValetteJJ

 




Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN


DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE