Hyperloop : le train du futur en chantier dès 2015 en Californie

Par I Publié le 27 Février 2015

Huit kilomètres de ligne vont être construits d'ici 2016 à Quay Valley, une ville nouvelle écologique située entre San Francisco et Los Angeles.


Source: Wired.com
Source: Wired.com
Hyperloop, ce projet fou né de l'esprit du milliardaire américain Elon Musk, We Demain vous en parlait dès 2013. Le fondateur de PayPal faisait alors part de son souhait de lancer un projet open source de train propulsé sur coussin d’air, à des vitesses oscillant entre 1 200 et 6 500 km/h. Le tout, dans un tube géant à basse pression et alimenté par les énergies renouvelables. Un moyen de transport futuriste qui viendrait concurrencer l'avion en mettant, à terme, Pékin à deux heures de New-York. 

En 2014, le projet a fait un bond en avant, grâce aux études de faisabilité menées, sur leur temps libre, par 100 ingénieurs. Une équipe qui semble avoir avancé à pas de géant puisque déjà, le projet s'apprête à entrer dans sa première phase opérationnelle : une section de huit kilomètre va être construite en 2015 à Quay Valley, entre San Francisco et Los Angeles. « Ce n'est pas une piste de test, c'est pour de vrai », assure Dirk Ahlborn, PDG d'Hyperloop transport technologies (HTT). Le point de départ de ce premier tronçon : une ville nouvelle écologique dédiée aux hautes technologies.

Cet Hyperloop ne pourra pas atteindre les 1 200 km/h annoncés : il lui faudrait pour cela disposer d'au moins 130 km de voie. Mais les choses pourraient s'accélérer, car cette première gare n'est autre que le premier point du tracé d'une future liaison San Francisco-Los Angeles, qui mettrait les deux villes à 35 minutes l'une de l'autre, contre 1h30 en avion actuellement. Le tout, pour seulement 25 dollars, ont annoncé les porteurs du projet.

Jean-Jacques Valette
Journaliste We Demain



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE