Ikea et l'ONU lancent un abri en kit pour les réfugiés

Par I Publié le 15 Juillet 2013

La marque suédoise a financé et conçu un prototype de maison en kit destiné à améliorer les conditions de vie des réfugiés dans le monde. L'ONU se prépare à lancer sa production en masse.


Les tentes actuellement utilisées par l'ONU sont fragiles et inconfortables
Les tentes actuellement utilisées par l'ONU sont fragiles et inconfortables
Monter soi-même ses meubles. Cette partie de plaisir à laquelle Ikéa convie ses clients pourrait bientôt devenir le lot de quelques millions de personnes supplémentaires. L'enseigne vient effet de développer avec l’ONU une maison prête-à-monter destinée… aux réfugiés.
 
Suite aux conflits en Syrie, au Sud-Soudan et au Mali, ils étaient 45,2 millions dans le monde en 2012. Un record depuis 1994, lorsque le génocide rwandais et la guerre des Balkans avaient porté leur nombre à 47 millions. Avec une durée de séjour moyenne de 12 ans par individu dans des conditions souvent très précaires, l’amélioration du cadre de vie de ces populations est une priorité humanitaire. Seulement, à l’heure actuelle, les tentes utilisées s’usent généralement au bout de six mois sous l’effet des conditions climatiques.

A vos modes d'emploi !
A vos modes d'emploi !
Durable et écologique

Fruit d’un partenariat entre la fondation Ikea, l’ONU, et l’ONG Refugee Housing Unit, une maison en kit pourrait changer la donne. Conçue pour être assemblée en quatre heures et sans outil, elle peut accueillir cinq personnes pendant au moins trois ans. Autre avantage, les matériaux utilisés pour les parois, qui renvoient la chaleur vers l’extérieur la journée et la retiennent la nuit. Son toit couvert de panneaux solaires permet en outre d’alimenter une lampe et un chargeur de téléphone. Autant d'atout concentrés dans une structure de 17,5 mètres carrés (pour moins de 100 kilos), qui pourrait améliorer considérablement l’existences des déracinés.
 
À 8 000 dollars l’unité, contre 500 pour une tente classique, le prototype est encore assez onéreux. Mais son prix pourrait descendre à 1 000 dollars en cas de fabrication à grande échelle. Le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) expérimente d’ores et déjà la maison auprès de réfugiés au Liban, en Irak, et en Éthiopie... et attend leur retour d'expérience pour lancer la production.

Il faut seulement quatre heures pour monter l'abri de 17,5 mètres carrés
Il faut seulement quatre heures pour monter l'abri de 17,5 mètres carrés



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE