Ils changent le monde "avec des si"

Par I Publié le 17 Avril 2013

Manger local, renoncer au sac plastique, se fournir en énergie propre... Si vous vous y mettez, c'est toute la communauté qui en profite, grâce aux défis organisés par la plateforme Koom. Ils sont aujourd'hui 5 000 à changer le monde à leur échelle. Et à en mesurer les résultats. Dernier grand défi en date : faire entrer les produits bio et équitables à la fac.


(source : koom)
(source : koom)
« Koom » a beau signifier « rêve » en coréen, la plateforme communautaire du même nom, lancée en France en 2012, n'a rien d'utopique. Bien au contraire. Partant du constat que « dans ce monde plein d’enjeux qui [...] rejoignent [notre] quotidien [...], il est parfois tentant de baisser les bras et de se sentir découragé, seul, fatigué » et que « les Français sont parmi les plus pessimistes au monde », ses créateurs, Jérôme Lhote et Alexis Delaporte, ont trouvé une façon de redonner le goût de l'action : lancer des défis collectifs assortis d'objectifs précis : « si nous sommes tant à nous engager sur telle action… alors telle entreprise/ville s’engage sur telle action ». En plus de pouvoir mesurer l’impact de leurs actions, les participants peuvent voir le nombre de personnes engagées à leurs côtés.

Mobilisation à la fac

Depuis le 1er mars et jusqu'au 1er mai, le site propose aux étudiants de s'engager dans une vingtaine de défis dans le cadre de l'opération « Mets ton campus à l'an vert ». Exemples.
« Si 150 étudiants s'engagent à manger les fruits et légumes de saison... Alors l'établissement s'engage à ne proposer que des fruits de saison à la cafétéria.  »

« Si 300 étudiants s'engagent à acheter un produit issu du commerce équitable par mois... Alors leur école s'engage à proposer du café 100% issu du commerce équitable. »
Plus de 2 000 jeunes ont déjà franchi le pas. A l’école Vétérinaire de Toulouse, par exemple, 206 étudiants ont obtenu l'installation de poubelles multi-tri dans les salles de cours et d'un bac récupérateur de piles. A l’école Polytech Tours, 105 étudiants ont permis de réserver des places de parking au co-voiturage, d'installer des bacs récupérateurs d’ampoules et de piles.

Près de 5 000 « Koomers » sont aujourd'hui engagés dans 46 autres défis tels que : « Si nous sommes 880 à éteindre nos appareils en veille, nous économisons 229 680 kWh par an, donc 1 éolienne pendant 4 semaines » (852 participants), ou « Si nous sommes 2 000 faire nos courses avec des sacs réutilisables, nous économisons en moyenne 600 000 sacs plastiques par an » (1713 participants).

(Source : koom)
(Source : koom)


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE