La France lance sa première centrale solaire thermodynamique

Par I Publié le 4 Décembre 2013


Simulation de vue aérienne de la centrale
Simulation de vue aérienne de la centrale
En Corse, la commune de Ghisonaccia va accueillir la première centrale « heliothermodynamique  » de France. D’une puissance de 12 MW, elle fournira d’ici juillet 2015 l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 10 000 personnes et évitera le rejet de 15 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.
 
Alba Nova 1 fonctionne grâce à des miroirs qui pivotent pour suivre le cours du soleil. L’énergie de l’astre permet de chauffer de l’eau pour créer de la vapeur, qui est ensuite transformée en électricité ou en chaleur. Cette centrale est l'aboutissement de cinq ans de travaux de recherche et développement réalisés par Solar Euromed et de grands laboratoires français.

C’est la première fois qu’une centrale solaire thermodynamique d’une telle puissance est installée sur le sol français. Bien accueilli pour ses retombées économiques dans la région selon Corse Matin, ce projet ouvre la voie à une nouvelle filière industrielle et commerciale. Et pourrait contribuer à remettre la France en selle sur le marché du solaire.

Illustration de la technologie développée par Solar Euromed
Illustration de la technologie développée par Solar Euromed



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE