Cultures

La Norvège veut devenir l'arche de Noé des livres

Rédigé le 5 Décembre 2013 | Lu 1275 fois


Une loi prévoit que l'intégralité des écrits norvégiens soient numérisés et conservés dans la Bibliothèque Nationale de Norvège. Ils seront librement accessibles à tous les habitants.


Livres norvégiens
Livres norvégiens
La Norvège va-t-elle devenir le grenier du patrimoine immatériel de l’humanité ? Après avoir créé la Réserve mondiale de semences du Svalbard, une chambre forte souterraine pour sauvegarder les graines du monde entier, le pays nordique se prépare à numériser l’intégralité de ses écrits.
 
La loi, adoptée début décembre, prévoit que « tous les contenus, tous les médias devront être déposés à la Bibliothèque Nationale de Norvège ». Il ne s’agit donc pas seulement des livres, mais aussi des journaux, des films, des sons et des notes manuscrites en norvégien, du Moyen-Âge jusqu’à nos jours. Un travail titanesque portant sur des millions de pages qu’il va falloir numériser et archiver unes par unes.
 
Une fois scannés, les ouvrages seront hébergés dans le « Cloud » et librement accessibles et téléchargeables à partir de n’importe quelle interface (ordinateurs, tablette, mobile) pour toutes les adresses IP norvégiennes. Cette immense bibliothèque numérique permettra également de consulter les livres du XXe siècle encore sous droits d’auteurs.

La réserve mondiale de semences, au nord de la Norvège
La réserve mondiale de semences, au nord de la Norvège
The Atlantic s’est amusé à imaginer qu’après une période apocalyptique, des archéologues tombent sur ce patrimoine. La littérature de Norvège deviendrait alors pour les générations futures ce que la Grèce fut à la Renaissance. Encore faudrait-il pour cela que les supports des données « dématérialisées » aient survécu. Cela tombe bien, des chercheurs allemands viennent de créer un disque optique en tungstène capable de résister au passage de millions d’années. Apprendre le norvégien est un investissement d'avenir.


Côme Bastin
Journaliste chez We Demain En savoir plus sur cet auteur


À lire dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Juillet 2014 - 11:06 Nicolas Trüb, le Starck du pauvre


Inscription à la newsletter

Entrez dans We Demain n° 7 !




@WeDemain Tweets
Lieben&Leben : Lier l'utile à l'agréable : l'art pour accompagner la transition énergétique http://t.co/qCMFwxjnCS http://t.co/UFCXSh4jTT via @WeDemain
Mercredi 20 Août - 21:27
FAIR[e] : En #Inde ce sont les #agriculteurs qui font reculer le gouvernement sur les #OGM ! @WeDemain @ElissaDen http://t.co/tHhnt1FB7H
Mardi 19 Août - 15:00
Allan Floury : Des agriculteurs indiens font reculer le gouvernement sur les #OGM ! #Monsanto #Victoire #Indépendance http://t.co/dsExGiuIdF @WeDemain
Mardi 12 Août - 12:23
GuillaumedeVesvrotte : bravo à Domitille Flichy et Farinez’vous ! une double page dans @WeDemain après le prix @LaTribune ! #ESS http://t.co/agCW7FzTq8
Lundi 11 Août - 14:11
Arnaud Contreras : #Sahara Rocks ! Avion fait pas marche arrière ! feat @okayafrica @AToffolet @sahelsounds @ululeFR @WeDemain http://t.co/QHO99kduhm
Lundi 11 Août - 10:45
M-Christine Lanne : Costa Concordia : quel sera l'impact écologique du démantèlement? #pollution #recyclage via @WeDemain http://t.co/gzP2aou853
Samedi 9 Août - 15:55