La fin du gaspillage alimentaire dans les grandes surfaces

I Publié le 10 Décembre 2015


(Crédit : Fotovektor/Pixabay)
(Crédit : Fotovektor/Pixabay)
[Repéré sur Le Monde]

Alors qu’au Bourget les négociateurs s’attelaient à une intense nuit de travail du mercredi 9 au jeudi 10 décembre pour parvenir à un accord sur le climat, les députés ont adopté au même moment, à l’unanimité, une série de mesures pour lutter contre le gaspillage alimentaire. La proposition de loi, présentée par le député de la Mayenne Guillaume Garot (PS) et ancien ministre délégué à l’agroalimentaire, et cosignée par plus de 300 députés de tous bords, a obtenu l’aval de l’ensemble de la gauche, de l’UDI et des Républicains.

Le texte reprend les dispositions destinées à empêcher les grandes surfaces de jeter de la nourriture et de rendre leurs invendus impropres à la consommation, qui avaient été introduites par les députés, également à l’unanimité, dans la loi sur la transition énergétique. Mais elles avaient été censurées par le Conseil constitutionnel pour des raisons de procédure. La ministre de l’écologie, Ségolène Royal, et la grande distribution étaient parvenues fin août, non sans mal, à un accord sur une série "d’engagements volontaires" pour renforcer les actions de lutte "anti-gaspi".

Lire la suite de l'article


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE