We Demain, une revue pour changer d'époque

La plante verte qui alimente votre box Internet

Rédigé le 15 Avril 2013 | Lu 20825 fois

Des étudiants français ont mis au point une boite abritant une plante et des bactéries, capable d'alimenter en énergie certains de nos appareils électroniques. Récompensée par le prix ArtScience 2013, cette invention repose sur le principe de la pile à combustible microbienne, également développé par des chercheurs néerlandais.


La plante verte qui alimente votre box Internet
"Alléger le réseau électrique en alimentant certains appareils par une production d’électricité locale, autonome et naturelle". Ainsi Olivia Martin, Khalil Jebril, Albane Imbert, et Tzy-Lung Stefan Hwang, quatre étudiants-chercheurs du Strate Collège et de Télécom ParisTech, résument-ils l'objectif de leurs travaux. Leur invention, la Livingbox, capte le courant produit par des bactéries consommant de la matière organique introduite dans le pot d'une plante verte, selon le principe de la pile à combustible microbienne. Réalimenté une à deux fois par mois, un tel système permet de faire fonctionner une box Internet et demain, peut-être d'autres appareils à faible puissance comme un téléphone portable ou un ordinateur. La plante, quant à elle, permet de drainer l'eau issue de cette réaction.

10 % d'économies sur les factures

Face à la prolifération d'appareils électriques, "source de surconsommation et de gaspillage dans les pays développés", les étudiants affirment que leur Livingbox pourrait réduire de 10% le montant des factures d'électricité et, à terme, "apporter une solution électrique d’appoint pour certains déserts énergétiques à travers le monde." Récente lauréate du prix ArtScience, qui avait cette année pour thématique "la biologie synthétique", l'équipe a obtenu une bourse de 8 000 €. Elle participera cet été au workshop du prix ArtScience, ainsi qu’à une exposition à Harvard, en septembre.

Au Pays-Bas, de l'énergie à partir des toits végétaux

A l’université néerlandaise de Wageningen, les chercheurs Marjolein Helder et David Strik ont présenté en 2012 un autre système de pile microbienne, alimenté cette fois par le glucose issu de la photosynthèse des végétaux. Un processus qui génère 0,4 watt par mètre carré de culture, sans altérer la croissance des plantes. Le projet est développé depuis 2009 au sein de Plant-e, une société créée par les deux chercheurs, qui espèrent faire fonctionner leur trouvaille à grande échelle en 2015. Si à terme, cette performance s'élève comme prévu à 3,2 W/m², un toit de 100 m² suffira à assurer les besoins énergétiques d'une habitation !



1.Posté par Séverine le 15/04/2013 20:08
Alors dès que c'est commercialisé, j'achète !
En plus, on en parlait avec mon conjoint, c'est génial comme idée !
merci pour ce partage :)

2.Posté par Maelvilian le 16/04/2013 21:13
Les néerlandais ont fait tout le boulot coté technique (avec dépôt de brevet etc) et ont annoncé qu'il fallait plusieurs mètres carrés et un sacré paquet d'heure pour recharger un portable, et la dans l'article:

"Le projet est développé depuis 2009 au sein de Plant-e, une société créée par les deux chercheurs, qui espèrent faire fonctionner leur trouvaille à grande échelle en 2015. Si à terme, cette performance s'élève comme prévu à 3,2 W/m², un toit de 100 m² suffira à assurer les besoins énergétiques d'une habitation !"

1 - Si à terme, cette performance s'élève comme prévu à 3,2 W/m² -> des promesses, c'est pas bon, surtout en écologie.

2 - un toit de 100 m² suffira à assurer les besoins énergétiques d'une habitation! -> 100 x 3,2 ca fait 320W Et comme on peut le voir la: http://www.consommationelectricite.net/consommation-micro-ondes.html

En effet, un simple micro-onde dépasse la production -> Vous êtes sérieux?

Marrant qu'on ai si peu entendu parler de la version des Néerlandais ...

3.Posté par Boisson le 18/04/2013 09:19
Bravo Antoine , et merci pour la qualité de vos articles.Je suis prêt à investir, mes futurs droits d'auteur, dans des projets innovants comme celui-ci ! Amicalement Patrick

4.Posté par Olivier le 10/09/2013 08:18
Il y a effectivement un problème d'unité, mais le principe semble vraiment intéressant... Ce type d'innovation peut aussi vraiment modifier notre utilisation du territoire....

5.Posté par Céline le 16/09/2013 16:53
Pour le problème d'unité, j'ai une solution : depuis trois ans, je n'ai plus dans ma maison ni micro-ondes, ni télévision, ni lave-vaisselle (ah mais ça, j'en ai jamais eu...). Et je vis très bien, merci !
Moi je trouve ça génial comme alternative !

Nouveau commentaire :
Facebook


Dans la même rubrique :
< >




RETROUVEZ WE DEMAIN SUR
VOTRE TABLETTE OU MOBILE





@WeDemain Tweets
WE DEMAIN : Pas envie de mettre le nez dehors ? L’appli qui vous livre vos croissants au lit le dimanche : http://t.co/Yc2yw8W8zE http://t.co/GPR0pmLXN1
Lundi 22 Décembre - 17:03
WE DEMAIN : La Louve, le supermarché parisien dont les clients seront les patrons http://t.co/9WEvAdK9mc @LouveCoop http://t.co/y1AyexC4Re
Lundi 22 Décembre - 11:51
WE DEMAIN : Cette startup veut relever le défi du train supersonique « Hyperloop » d'ici 10 ans ! http://t.co/4d6oSeruC1 http://t.co/4cf8E9ROwf
Dimanche 21 Décembre - 16:10
WE DEMAIN : @pdupuy3 Ca pourrait… on vous joint comment ? On nous dit que vous êtes absents au bureau :)
Vendredi 19 Décembre - 15:39