Le Kenya vise 50% d'électricité solaire d’ici à 2016

Par I Publié le 27 Janvier 2014

Le pays pourrait se placer troisième parmi les pays producteur d’électricité solaire dans le monde.


Panneaux solaires en Afrique
Panneaux solaires en Afrique
Le gouvernement du Kenya a annoncé un vaste plan d’investissement public-privé de 1,2 milliard de dollars pour construire 9 centrales solaires. « Nous espérons que lorsque le projet sera terminé en 2016, plus de 50% de la production d’électricité du Kenya proviendra du solaire », affirme Cliff Owiti, membre du Kenya Renewable Energy Association (Kerea).
 
L’objectif est d’abord pour le Kenya de réduire sa dépendance à l’hydroélectricité, principal pourvoyeur énergétique du pays. « Les réserves d’eau étant basses dans les barrages, les prix de l’hydroélectricité sont relativement élevés. Avec des investissements importants dans le solaire, on pourra fournir plus d’électricité. Nous ne devrions ainsi presque plus subir de blackouts et les prix diminueront. »
 
Avec ce projet, le pays africain pourrait se placer en 2016 troisième parmi les pays producteur d’électricité solaire dans le monde, selon la Commission de régulation de l’énergie du Kenya. Une usine de fabrication de panneaux y a ouvert ses portes il y a deux ans, une première en Afrique centrale et de l’Est. Le Kenya compte aussi se doter du plus grand parc éolien d’Afrique subsaharienne, Lake Turkana Wind Power. Financé par la Banque Africaine de Développement, le site entrera en service en 2015 et génèrera jusqu’à 300MW.



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE