Le Sénat vote la protection des "déplacés environnementaux"

Par I Publié le 22 Octobre 2015


(Crédit : Wikipedia Commons)
(Crédit : Wikipedia Commons)
[Repéré sur Le Figaro]

Le Sénat a adopté à l'unanimité, mercredi, une proposition de loi écologiste visant à la promotion de mesures de prévention et de protection des "déplacés environnementaux" alors que la COP21 doit se tenir à Paris dans moins de deux mois.

Cette résolution "incitera la France à promouvoir, dans le cadre de la COP21, ainsi qu'au sein des institutions européennes et internationales, la mise en œuvre de mesures de prévention et de protection des déplacés environnementaux présents ou à venir, qui, aujourd'hui, ne bénéficient d'aucune reconnaissance, a souligné Esther Benbassa, sénatrice écologiste du Val-de-Marne et auteur du texte. Sécheresses, inondations, cyclones, tremblements de terre, glissements de terrain, fonte glaciaire, montée du niveau de la mer, érosion du littoral, sont autant de bouleversements environnementaux qui entraînent la dégradation des conditions de vie des populations humaines, jusqu'à menacer parfois leur survie".

Il n'existe pas, à l'heure actuelle, d'instrument juridique pour protéger les déplacés environnementaux. Pour la sénatrice du Val-de-Marne, "il appartient aux pays dits développés, historiquement grands émetteurs de gaz à effet de serre", d'aider "à protéger les personnes déplacées, compte tenu du principe des responsabilités communes et d'assumer les obligations relatives au soutien financier et technique".

Lire la suite de l'article.


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE