Le bras bionique qui redonne le sens du toucher

Par I Publié le 11 Juin 2013

L'Agence américaine de défense, associée à une université, a développé un membre artificiel révolutionnaire. Connecté aux muscles et aux nerfs, il offre les fonctions, mais surtout les sensations d'un bras naturel.


Le bras bionique qui redonne le sens du toucher
Des nano-capsules équipées de capteurs, greffées aux nerfs et aux muscles d'un patient amputé. C'est par ce procédé que l'Agence de recherche et développement du département américain de la Défense (Darpa), en partenariat avec l'Université de Case Western Reserve (Ohio), vient d'accomplir une petite prouesse. Celle de rendre à un patient amputé, équipé d'un membre artificiel, un usage quasi normal de son bras.

Réinnervation musculaire

Baptisé RE-NET (Reliable Neural-Interface Technology), le projet s'appuie sur la réinnervation musculaire ciblée (TMR), qui permet, depuis quelques années déjà, de contrôler un membre artificiel grâce aux nerfs et aux muscles situés à la base d'un membre amputé. La première prothèse de ce type a été implantée en 2005. C'est grâce à la TMR qu'en 2012, un Américain muni d’une jambe robotisée a pu gravir les 103 étages de l'une des plus hautes tours de Chicago. Mais voilà, pour contrôler son membre, le jeune homme ne devait pas le quitter des yeux. Pour une raison simple : il ne le "sentait" pas.

Retrouver le sens du toucher

Afin de rendre aux personnes amputées le sens du toucher, et donc de leur faciliter l'usage de membres artificiels, les chercheurs ont couplé une seconde technique à la TMR. Une méthode qui consiste à exploiter le reste des nerfs du membre amputé en y greffant une interface nerveuse artificielle plate. Testée sur Glen Lehman, un ancien major blessé en Irak et amputé de l’avant-bras droit, la solution a fait ses preuves. L'ex-militaire a en effet pu manipuler des objets presque aussi facilement qu’avec un bras naturel (vidéo ci-dessous). Les perspectives qu'ouvre cette avancée sont grandes : selon les services de santé de l’armée US, entre 2000 et 2011, près de 5 700 militaires ont dû être amputés.

Pour en savoir plus, deux articles à lire sur Gizmodo et Futura-sciences.



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE