« Le grand ménage » : comment nettoyer son logement avec des produits sains et écolo

Par I Publié le 25 Février 2015

Savon noir, bicarbonate de soude, vinaigre blanc... Avec ce guide pratique, une biologiste belge nous explique comment nettoyer nos intérieurs du sol au plafond, sans nuire à l'environnement ni à notre santé.


Source: bioalaune
Source: bioalaune
Saviez-vous que l’air de nos domiciles est en moyenne 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ? Les causes en sont nombreuses : tabagisme, acariens, laques et peintures, mais aussi les produits d’entretien. En 2010, l’UFC Que Choisir a révélé que certains produits pour le sol dégagent du formaldéhyde, un composé irritant, allergisant, mais surtout cancérigène. Autre source de pollution, les composés organiques volatils (COV) dégagés par certains détergents et aérosols.

Au niveau environnemental, l’ADEME a notamment relevé que 50 % des phosphates rejetées dans les eaux françaises proviennent des produits d'entretien des ménages. Or, ces phosphates entrainent la prolifération d’algues, qui empêchent l’oxygénation de l’eau et constituent donc une menace pour la biodiversité aquatique.

FABRIQUER SON LIQUIDE VAISSELLE

Heureusement, il existe une solution pour réduire ces nuisances : utiliser des produits d'entretien bio disponibles dans le commerce, ou, plus simplement des méthodes traditionnelles, comme celles qu’utilisaient nos grands parents. Savon noir, bicarbonate de soude, vinaigre blanc, huiles essentielles… peuvent ainsi s'avérer être de précieux alliés, à la fois moins polluants, moins coûteux et surtout aussi efficaces.

Encore faut-il savoir s’en servir. Pour cela, une biologiste et écologiste belge répondant au pseudonyme de Raffa a écrit un livret intitulé Le Grand Ménage . Consultable et téléchargeable gratuitement en PDF, il enseigne des techniques de nettoyage pour chaque pièce de la maison avec des produits simples. Vous y découvrirez même comment fabriquer vos propres mixtures, comme du liquide vaisselle.


À noter que, pour limiter les pollutions, le ministère du développement durable recommande, dans ce guide de la pollution de l'air intérieur, d’aérer son logement, et de limiter le nombre de produits utilisés. Ceci afin d’éviter le mélange des molécules, dont les interactions sont souvent inconnues.

À lire aussi : Le hors-série de 60 Millions de consommateurs, à paraître en avril, consacré à l'entretien des maisons au naturel. Aperçu ici.

Jean-Jacques Valette
Journaliste We Demain

 


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE