"Libres !" : une ode aux énergies citoyennes après Fukushima

Par I Publié le 6 Mars 2015

Après "Nos enfants nous accuseront" et "Tous cobayes?", Jean-Paul Jaud s'immisce dans le débat sur la transition énergétique, à l'aune du risque nucléaire. Gravité et poésie se mêlent dans ce film à découvrir en salle mercredi.


D'une ferme bio girondine à la zone contaminée de Fukushima, en passant par l'île danoise de Samso, paradis des énergies renouvelables : voici le voyage poétique auquel nous invite Jean-Paul Jaud dans son dernier documentaire, Libres !

Après Tous cobayes! et Nos enfants nous accuseront, le réalisateur écologiste explore la relation étroite entre notre liberté et l'avenir de nos modèles énergétiques. Il donne pour cela la parole aux premiers concernés : les enfants. Avec pour fil rouge la musique et le chant, il les montre désireux de s'engager pour un futur meilleur, mais contraints de vivre au gré des options prises par leurs aînés.

Car si les rêves de la jeunesse sont les mêmes en France, au Japon et au Danemark, l'avenir énergétique s'y dessine tout en contrastes. Aux certitudes françaises sur le nucléaire, Jean-Paul Jaud oppose le grand questionnement des Japonais suite à Fukushima, bien que l'industrie nippone de l'atome n'ait pas encore abdiqué. Et que dire du tournant pris par le Danemark, qui démontre qu'un modèle citoyen basé sur l'éolien et le solaire est possible ?

UN FILM "CROWDFUNDÉ"

Au casting, apparaissent aussi des personnalités engagées contre le nucléaire : Denis Baupin, vice-Président écologiste de l’Assemblée nationale et le député japonais Naoto Kan (2), qui n'était autre que Premier ministre lors de la catastrophe de Fukushima. Cet ancien pro-nucléaire, devenu ambassadeur des énergies renouvelables, y livre un témoignage poignant du drame de 2011. C'est l'une des séquences fortes de ce film engagé.

Financé grâce aux dons de 2096 contributeurs, le film sort en salle alors que la loi de transition énergétique vient d'être rabotée par le Sénat. Et que se profile, à Paris, la conférence climat de la dernière chance.

Antoine Lannuzel
Rédacteur en chef adjoint à We Demain
@AntoineLannuzel


(1) Sortie le 11 mars 2015. Retrouvez ici les séances les plus proches.
(2) Naoto Kan était présent à Paris le 24 février lors d'une rencontre-débat organisée par l'OGN Green Cross France et Territoires sur le nucléaire et la transition énergétique.


 


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE