Loin devant la France, le pays où l'on vit le mieux est...

Par I Publié le 21 Octobre 2015

L'OCDE publie une étude qui analyse la qualité de vie dans les 36 pays les plus riches de la planète. Australie, Suède, Norvège occupent le haut du classement. La France se contente d'une place en milieu de tableau.


Image d'illustration (Crédit : DR)
Image d'illustration (Crédit : DR)
"Comment va la vie ?" C'est sous ce titre qu'a été publiée, le 13 octobre, la dernière étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la qualité de vie dans le monde. Portant sur les 36 pays les plus riches de la planète, cette enquête analyse les conditions de vie moyennes de onze zones géographiques.

Mais au fait, comment définir la qualité de vie ? Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), cette notion ne dépend pas uniquement de notre pouvoir d’achat mais aussi, notamment, de notre temps libre.

Parmi les onze critères retenus par l'OCDE, on compte également l’environnement de vie, l’accès à la santé, à l’éducation, au logement, à l’emploi, mais aussi les liens sociaux, l’engagement civique, la satisfaction personnelle ou encore la sécurité.

L'Australie et la Suède en tête de classement

En tête du classement établi par l’OCDE arrivent l’Australie, la Suède, la Norvège et le Danemark. Les États-Unis sont en septième position, derrière le Canada. Quant à la France, elle occupe la 18e place, avec une note de satisfaction globale de 6,5, juste en dessous de la moyenne (6,6). En queue de classement, on trouve le Mexique, la Turquie et le Chili.


Les pays nordiques, au sommet du classement, se distinguent par de hauts salaires et par une relative égalité entre les sexes et les âges. La distribution des richesses y est plus juste que dans les autres pays développés, ce qui participe à améliorer le bien-être et la qualité de vie des populations.

De façon générale
, l'OCDE indique que les conditions de vie s’améliorent dans la plupart de ses pays membres, hormis en Grèce, au Portugal, en Espagne et en Italie, où les salaires et la prospérité reculent sensiblement.

S'il existe bien, selon l'OCDE, un lien entre le niveau de vie et le produit national brut (PNB), les pays les plus riches ont des faiblesses spécifiques qui affectent le bien-être de leurs populations. Ainsi, les États-Unis ont beau être la deuxième puissance économique mondiale, affichent un déséquilibre entre le temps de travail et le temps libre. Autres facteurs tirant le niveau de vie vers le bas : un taux de pauvreté infantile élevé et le manque de "sécurité individuelle".

Le classement de l'OCDE en graphique (Crédit : OCDE)
Le classement de l'OCDE en graphique (Crédit : OCDE)
L'enquête de l'OCDE est assortie d'un outil interactif permettant aux Internautes d'évaluer leur propre qualité de vie. Plus de 60 000 personnes ont d'ores et déjà mesuré leur qualité de vie en sélectionnant les critères de leur choix parmi les onze que propose l’OCDE

Pour mesurer votre qualité de vie et la comparer à celle des autres internautes, c’est ici.


Lara Charmeil
@LaraCharmeil


 


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE