Midemlab 2013 : 7 start-ups françaises distinguées

I Publié le 29 Janvier 2013

Lundi 28 janvier, les lauréats 2013 du Midemlab ont été révélés au MIDEM de Cannes. Il s'agit des startups les plus innovantes du secteur de l’entertainment, qui aideront l’industrie de la musique, les artistes et les marques à monétiser leur audience et interagir avec le public. Sept entrepreneurs français se sont distingués. Aucun vainqueur, si ce n’est le favori de la ministre délégué du Redressement Productif, Audience.fm, bientôt convié à Bercy pour échanger sur son développement.


"Music vs Photography" Crédit Photo : Kevin Dooley
"Music vs Photography" Crédit Photo : Kevin Dooley
Ce mercredi se clôt la 47ème édition du Marché international du disque et de l'édition musicale (MIDEM ) de Cannes. Chaque année, cet événement international B2B réunit les acteurs de l’industrie musicale – labels, maisons de disques, éditeurs, artistes, entrepreneurs – autour du nouvel écosystème de la musique. Quatre jours durant, le salon se fait le lieu de découvertes des nouvelles tendances et innovations digitales.
 
                                      6 950 professionnels 1500 exposants 75 pays 3 300 entreprises
                       184 start-ups
600 artistes 80 concerts 338 journalistes
114 workshops & conférences 48 pavillons
 
Au-delà des relations d’affaires qui s’y nouent, le MIDEM concentre toutes les technologies qui dessinent le nouveau visage de la musique, de sa pratique, de son écoute, de sa promotion, de sa consommation. Les start-ups et développeurs d’applications représentent l’un des quatre principaux axes du rendez-vous. S’y forment de nouveaux partenariats commerciaux entre les professionnels de la technologie, de l’Internet et de la musique mais aussi se révèlent les concepts d’avant-garde. Le Midemlab participe à la mise en lumière de solutions numériques innovantes dans le domaine de la musique à travers cette compétition internationale. 30 finalistes mondiaux fomentent les nouveaux modes d’utilisation de la musique et d’implication du public.
 
« Découverte musicale, recommandation et création »
Dans la première catégorie, la plateforme de mise en relation entre artistes et organisateurs d’événements musicaux, MyTourManager a été sélectionnée. Ainsi que trois autres start-ups : T’écoutes quoi ?, site de rencontre en ligne basée sur l’échange musical, The Party Player, interface permettant de s’improviser DJ, avec des recommandations pointues de titres pour mener à bien sa soirée, chez soi, comme ailleurs, et YaSound, plateforme gratuite de radios sociales. Mais le lauréat est israélien, Songful by instruMagic a retenu l’attention avec son application perfectionnée pour jouer de la guitare sur son iPad.
 
« Marketing et fidélisation de nouveaux consommateurs »
Dans la seconde catégorie, le jury du Midemlab 2013 a retenu Jamplify, plateforme promotionnelle américaine où les créateurs de contenu peuvent récompenser leurs fans en fonction du trafic qu’ils génèrent. Un projet marketing ingénieux qui laisse au public la tâche de communiquer eux-mêmes pour l’artiste, soit l’exploitation des réseaux sociaux à son paroxysme.

À défaut de remporter la première place, le français Audience.fm a été le « coup de cœur » de la ministre déléguée auprès du ministre du Redressement Productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, Fleur Pellerin. La société parisienne s'appuie sur la collecte et le traitement de grandes quantités de données ouvertes issues de multiples sources, afin de permettre aux artistes de mieux connaître leurs fans et de créer ainsi une relation directe avec eux. Témoignant ainsi de l'importance de l'ouverture des données publiques, comme privées, et d'en maîtriser les technologies d'analyse pour innover dans le numérique.

« Vente directe au consommateur et monétisation des contenus »
La plateforme de concerts live donnés par les artistes pour leurs fans, Stageit, autre structure américaine, a cueilli les lauriers dans la troisième catégorie. L’un des deux Français retenus dans cette catégorie est Eazieer. Site de solution digitale «all-in-one», Eazieer permet aux artistes de communiquer, vendre leurs titres (sans passer par iTunes), assurer leur merchandising, annoncer leurs tournées, vendre les billets pour leurs concerts depuis une interface unique. Autre français de la sélection 2013, Evergig. À partir de vidéos amateurs de concerts chargées sur le site, Evergig réalise un montage «intelligent» en HD.
 
Dans une conjoncture musicale dominée par le numérique, jamais les relations entre artistes et fans n’ont semblé plus directes.

QUELQUES CHIFFRES…
Musique, marques et technologies interagissent ensemble de façon nouvelle
- Parmi le Top 10 des comptes Twitter, 7 d'entre eux sont des comptes de musiciens
- Un tiers de toutes les vidéos YouTube sont liées à la musique
- 74% des fans de musique et 67% des labels conviennent que de plus en plus de fans 
achèteront directement aux artistes (Music Support Here, 2011)
- Plus de 5 millions d‟artistes aujourd‟hui se rencontrent, s‟engagent et font des affaires sur 
les communautés en ligne *
- 97% des gens pensent que la musique peut renforcer leur image de marque (Sounds Like 
Branding, 2010)
- 91% des consommateurs acceptent ou sont positifs sur l‟implication d‟une marque dans la 
musique et la culture (Frukt, 2011)

 
*Audiolife, Bandcamp, Billboard Pro, CD Baby, GigMaven, Headliner.fm, Hello Music, Indaba Music, RegioActive.de, 
ReverbNation, Sonicbids, Soundcloud, SoundExchange, Songkick,...
 
(Source MIDEM 2013)


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE