Politique

Nicolas Hulot et Laurent Berger appellent à un "pacte social et écologique"

L’ancien ministre et le secrétaire général de la CFDT ont présenté mardi 66 propositions pour aider les responsables politiques à répondre à l'urgence sociale et climatique. Un "pacte" inédit signé par 19 ONG et syndicats.

Par Louise Bugier I Publié le 5 Mars 2019


En août 2018, Nicolas Hulot avait démissionné de son poste de ministre de la Transition écologique. Il revient sur la scène politique avec ce pacte et 66 propositions. (Crédit : COP PARIS)
En août 2018, Nicolas Hulot avait démissionné de son poste de ministre de la Transition écologique. Il revient sur la scène politique avec ce pacte et 66 propositions. (Crédit : COP PARIS)
C'est une alliance inédite. Mardi 5 mars, dix-neuf organisations écologiques et sociales ainsi que des syndicats ont dévoilé 66 propositions pour "faire face à l'urgence sociale et économique".

Parmi les signataires, on retrouve par exemple la Fondation Abbé Pierre, France Terre d'Asile, Réseau Action Climat, la Cimade, France nature environnement, le Secours catholique ou encore l'Unsa.

Figures de cette coalition, l'ancien ministre de la transition écologique Nicolas Hulot et le secrétaire général du syndicat CFDT Laurent Berger, ont précisé les contours de ce "pacte social et écologique" pour "donner à chacun le pouvoir de vivre", dans  Le Monde et sur FranceInfo .

L'objectif : concilier les enjeux environnementaux et sociaux, dans une période marquée par les mobilisations pour le climat et le mouvement des Gilets jaunes.

"Les alarmes retentissent, expliquent les signataire du pacte.Qu’elles viennent de nos organisations depuis des années ou plus récemment de citoyens éloignés de la vie publique, ces alarmes disent la même chose. Un modèle de société qui génère autant d’inégalités et d’injustices et met en péril la vie sur Terre de nos enfants et petits-enfants, et de millions d’êtres humains à travers le monde, n’est plus un modèle. C’est un non-sens."

Leurs 66 propositions concernent aussi bien le partage des richesses, la démocratie participative, la protection de l'environnement, l'accueil des personnes exilées, que l'égalité entre les genres.

Voici cinq d'entre elles.
 

Dans les colonnes du Monde, Nicolas Hulot exprime son espoir de voir les responsables politiques utiliser les idées exposées dans ce pacte. "J'attends qu'ils se sentent pousser des ailes et piochent dans notre boîte à outils. (...) Qu'ils ne voient pas cela comme un affront mais comme une aubaine."

 












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile