Nord-Pas-de-Calais : un drive met l'alimentation locale à portée de clic

Par I Publié le 21 Janvier 2016

Avec Lecourtcircuit.fr, les habitants du Nord-Pas-de-Calais disposent d'une plateforme d'achat direct aux producteurs de leur région. Une fois sa commande passée, il ne reste qu'à la retirer dans le relais le plus proche de chez soi.


Capture d'écran YouTube (Crédit : Lecourcircuit.fr)
Capture d'écran YouTube (Crédit : Lecourcircuit.fr)
La grande distribution a décidément du souci à se faire. Après les Amap, les Ruches, La louve ou encore des start-up comme Pâtisson , un nouveau type de plateforme promet de rapprocher un peu plus les paysans des consommateurs, facilitant l'accès de ces derniers à une alimentation de qualité.
 
À lire aussi : Circuits courts : ces éleveurs qui ne connaissent pas la crise

Baptisée Le Court Circuit, elle est née dans le Nord-Pas-de-Calais de la volonté de trois jeunes trentenaires de quitter leur métier pour fonder une entreprise qui a du sens. En un an et demi, les trois entrepreneurs ont créé un réseau de "drives" permettant aux producteurs locaux de se regrouper pour vendre leurs produits directement aux consommateurs.

Prix inférieurs à ceux du supermarché

Comment ça marche ? Sur le site Lecourcircuit.fr, les clients peuvent faire leurs courses comme sur n'importe quel site marchand. Viandes, légumes, fruits et autres produits de la ferme leurs sont proposés à des prix légèrement inférieurs à ceux du supermarché. Tous les produits sont bios ou issus de l'agriculture raisonnée. Reste enfin à venir chercher sa commande dans l'un des neufs points de retrait du Nord-Pas-de-Calais.

Capture d'écran YouTube (Crédit : Lecourcircuit.fr)
Capture d'écran YouTube (Crédit : Lecourcircuit.fr)
"Nous voulons aider les jeunes actifs qui n'ont pas forcément le temps de faire les marchés mais qui veulent des produits locaux et de qualité", explique Maxence Messiant, l'un des cofondateurs.

Le but est aussi de soutenir la paysannerie "qui est de plus en plus victime des marges des supermarchés". Souvent intenables pour les producteurs, celles-ci peuvent atteindre plus de 100 % du prix du produit. À l'inverse, sur Le Court Circuit, pour un euro dépensé, 83 centimes vont au producteur. La plateforme, elle, prélève 11 centimes de frais de fonctionnement et bancaires.
 
À lire aussi : Crise de l'agriculture : c'est le modèle qui est en cause

Restent alors 6 centimes, qui vont au gestionnaire du point de retrait. "C'est un revenu supplémentaire pour le gérant, qui est un agriculteur ou un magasin de producteur, à l'image du magasin Talents de Ferme ", expliquent les fondateurs du site. Une façon aussi, pour les producteurs, de générer des revenus en basse saison.

À quand l'extension de ce système à toute la France ? "Nous avons encore beaucoup de travail ici, reconnaissent les fondateurs du site, mais si quelqu'un est intéressé, il peut nous contacter."






WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE