PORTFOLIO. Ils dévoilent leurs poumons pour dénoncer la pollution à New Delhi

Par I Publié le 26 Février 2016

La photographe française Mélanie Dornier s'est associée à l'entreprise Airveda pour sensibiliser les autorités indiennes à l'urgence sanitaire que représente la mauvaise qualité de l'air dans la capitale. "We Demain" publie onze clichés de sa série "I Breathe".


L'une des photos de la série #I Breathe (Crédit : Mélanie Dornier)
L'une des photos de la série #I Breathe (Crédit : Mélanie Dornier)
Elle veut que les citoyens s’emparent du "problème" : En Inde, particulièrement à New Delhi, le taux de pollution de l’air atteint désormais la moyenne record de 300 microgrammes par mètre cube. 
 
Alors, quand l’entreprise indienne Airveda, qui fabrique des boîtiers mesurant les taux de pollution, a fait appel à elle pour réaliser une série d’images, la photographe française Mélanie Dornier l'a voulue particulièrement marquante.
 
Sur ses clichés, des femmes et hommes de différents âges et classes sociales, qui posent avec un masque et une radiographie de leurs poumons dans la capitale indienne. Sans que les lieux dans lesquels ils se trouvent ne soient reconnaissables.

Mélanie Dornier (Crédit : DR)
Mélanie Dornier (Crédit : DR)
"L’idée était de montrer que l’air est le même partout, en bas de chez vous comme devant l’India Gate – en photographiant des lieux inconnus, le processus d’identification est plus facile et l’image gagne en poids visuel, et donc en impact", explique Mélanie Dornier.
 
Avec sa série baptisée "I Breathe", elle entend contribuer à faire naître une "prise de conscience globale". Initialement spécialisée dans les photos qui questionnent le genre et le rôle de la femme dans les sociétés asiatiques, elle étend aujourd'hui sa démarche militante à la problématique environnementale.

En exposant ses photos dans des lieux de vie quotidienne, comme les restaurants de la capitale indienne ou ses écoles, elle espère voir les autorités "suivre les projets qui émergent de plus en plus de la société civile, particulièrement sensibilisée aux problématiques de pollution après la COP21"












Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN
l'histoire inédite de l'homme qui a vécu comme un animal




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE