Pollution : le déclenchement de la circulation alternée facilité

I Publié le 15 Janvier 2016


(Crédit : Jean-Pierre Dalbéra/FlickR)
(Crédit : Jean-Pierre Dalbéra/FlickR)
[Repéré sur Le Parisien.fr]

Le gouvernement s'est engagé jeudi à un déclenchement plus rapide de la circulation alternée "dès qu'un épisode de pollution prolongée est prévu", alors que les pastilles de couleur reflétant la pollution des véhicules ont pris du retard. "Sans attendre l'issue des débats parlementaires (navette entre Assemblée et Sénat, ndlr), le gouvernement s'engage à mettre en œuvre par la voie réglementaire les principales évolutions proposées" par une proposition de loi écologiste visant à améliorer la gestion des pics de pollution, a assuré jeudi à l'Assemblée nationale Alain Vidalies, le secrétaire d'État aux Transports.

Le texte des écologistes, qui prévoyait un déclenchement automatique des mesures d'urgence en cas de pic, a été adopté après avoir été réécrit avec des ambitions moindres. "La définition de la persistance des épisodes de pollution aux particules sera revue afin de permettre au préfet de déclencher plus rapidement des mesures, dès qu'un épisode de pollution prolongée est prévu", a précisé le secrétaire d'État, alors qu'un arrêté interministériel est prêt.

Lire la suite de l'article


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE