Pour lutter contre la pollution et le réchauffement, 4 projets de revégétalisation des villes

Par I Publié le 9 Décembre 2015

Partout dans le monde, des maires, architectes, entreprises et citoyens se mobilisent pour mettre en place ces solutions "green"... Ruelles vertes, fresques murales, toits et balcons reverdis... "We Demain" a sélectionné quatre de ces projets novateurs.


La façade du Quai Branly (Crédit : Lauren Manning/Wikimedia)
La façade du Quai Branly (Crédit : Lauren Manning/Wikimedia)
En 2030, 70 % de la population mondiale sera urbaine. Pour limiter la concentration de gaz à effet de serre et de particules dans des espaces à très forte concentration humaine, une solution simple mais efficace se développe : le verdissement. Selon l'Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique (APPA ), les végétaux contribuent à "atténuer les températures, piéger les polluants de l’air et améliorer la santé de la population".

À Madrid, la nouvelle maire Manuela Carmena a annoncé que la municipalité allait "multiplier les murs et les toits végétalisés", en plus "d'implanter un potager dans chaque établissement scolaire". Une ambition partagée par la maire de la capitale française, Anne Hidalgo, qui veut faire "le Paris de la transition énergétique ". Pour combattre une pollution atmosphérique croissante, la mairie a retenu cette année 209 projets de végétalisation et entend mettre en place 100 hectares de toitures, murs et façades vertes d’ici 2020.

En attendant la mise en place de ces plans ambitieux, de nombreuses projets de végétalisation se concrétisent déjà dans le monde. We Demain en a sélectionné quatre.

Des ruches au milieu des buildings (Crédit : Mairie de Paris)
Des ruches au milieu des buildings (Crédit : Mairie de Paris)

À Paris, une toiture végétalisée grande comme un terrain de foot

Avec ses 7 000 m2 recouverts de plantes en plein Paris, le toit du centre commercial Beaugrenelle (15e arrondissement) devance largement celui du musée du Quai Branly et ses 800 m2 de surface végétalisés. Grand comme un terrain de foot, il est depuis 2013 le support de jardins perchés à trente mètres au-dessus du sol. Sauges, santolines, campanules et plusieurs autres milliers de plantes locales y poussent.

En plus de limiter les effets
des "îlots de chaleur urbains ", cet espace permet aux citadins de se reconnecter à la nature : 800 mètres carrés de sa surface sont dédiés au jardinage collectif. Enfin, l'installation de niches et de ruches permettent à des associations partenaires du centre Beaugrenelle de pratiquer l'ornithologie, l'élevage d'insectes et l'apiculture.

Plus de 900 arbres ont été hissés sur ces deux tours par des grues (Crédit : Luca Nebuloni/Wikipédia Commons)
Plus de 900 arbres ont été hissés sur ces deux tours par des grues (Crédit : Luca Nebuloni/Wikipédia Commons)

À Milan, un hectare de forêt verticale sur deux tours

Faire pousser des hêtres, chênes verts, oliviers, pommiers, cerisiers et noisetiers de Turquie sur des immeubles : c'est le pari réussi de l'architecte italien Stefano Boeri en 2014. Primée par le prestigieux International Highrise Award 2014, son projet baptisé Bosco verticale (bois vertical) s'est concrétisé par la construction de deux tours, respectivement hautes de 80 et 112 mètres.

Leurs centaines de balcons abritent 900 arbres. L'équivalent d'un hectare de forêt ! De quoi capturer des gaz à effet de serre, mais aussi améliorer la qualité de l'air que respirent les habitants de ces deux tours. Parmi les essences sélectionnées, certaines présentent en effet la particularité de capturer les micro-poussières présentes dans l'atmosphère.

Un paysage de coucher de soleil pour cette vaste fresque murale (Crédit : Cleanaway Co)
Un paysage de coucher de soleil pour cette vaste fresque murale (Crédit : Cleanaway Co)

À Kaohsiung City, la plus longue fresque végétale au monde

C'est dans un district de Kaohsiung City, une ville de près de trois millions d'habitants au sud de Taiwan, qu'a été achevée cette année la plus vaste fresque murale végétale au monde. Représentant un paysage au coucher du soleil, elle est constituée de plus de 100 000 variétés de plantes sur plus de 2,5 km de long.

L'ouvrage, qui a nécessité deux mois de travaux, recouvre désormais en partie le bâtiment de l'entreprise qui l'a initié : Cleanaway Co. Ltd. Spécialisée dans le traitement de déchets industriels, la société participe ainsi à la dépollution du Gangshan District, un quartier de 100 000 habitants. De quoi améliorer la qualité de l'air, tout en embellissant des bâtiments à l'esthétique peu avenante.

Une des nombreuses ruelles vertes de la ville (Crédit : Baty Arnaud, Alex Hartunian/Wikimedia Commons)
Une des nombreuses ruelles vertes de la ville (Crédit : Baty Arnaud, Alex Hartunian/Wikimedia Commons)

À Montréal, 46 kilomètres de voies végétalisées

Dans la capitale économique du Québec, les "ruelles vertes"  se multiplient. Ouvertes à la circulation des voitures, ces voies sont végétalisées par les Montréalais eux-mêmes, qui cultivent des légumes, arbustes et plantes sur leurs pourtours.

Plus de 60 projets de ce type sont soumis chaque année à la municipalité. Lorsqu'elle valide l'un d'entre eux, la collectivité apporte son soutien technique et financier pour le mettre en oeuvre. Les riverains n'ont ensuite plus qu'à arroser et entretenir ces nouveaux espaces verts. Dans une ville qui compte plus de 400 ruelles, ce sont 231 tronçons, soit 46 kilomètres, qui ont déjà été reverdis !





ZOE & Cie : #circulationalternee ? Nouvelle #RenaultZOE n’est pas concernée et en profite pour vous préparer une surprise ! J-2… https://t.co/mEaeiskyzQ
Mardi 6 Décembre - 18:48
ZOE & Cie : Alors les ZOEnautes, on en pense quoi de la #circulationalternee 😉 ? https://t.co/OD3L215oym
Mardi 6 Décembre - 10:34
ZOE & Cie : RT @Remi_Beaumont: Merci @renault_fr @zoe_fr pour cette #Zoe batterie #XL pour 300 kms de #bonheur https://t.co/mW9VnMcsLp
Lundi 5 Décembre - 10:22

WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE