Quand l'écriture d'un roman devient une oeuvre participative

I Publié le 7 Octobre 2015

Si l’irruption du numérique inquiète l'industrie du livre, certains acteurs en font une opportunité, en imaginant de nouvelles pratiques de création, d'édition et de lecture. Parmi elles, les plateformes d'écriture participative, où les écrivains en herbe peuvent coécrire avec les internautes.


(Crédit : Unsplash / Pixabay)
(Crédit : Unsplash / Pixabay)
Chaque année, en France, seul 1 % des manuscrits reçus par les maisons d'édition est publié. Peut-être plus pour longtemps, car des solutions alternatives se développent. Si le numérique est souvent perçu comme une menace par l'industrie du livre, il a aussi ouvert la voie à de nouvelles formes de publications, permettant aux auteurs amateurs de diffuser leurs œuvres.

Après le développement de l’autoédition, rendue populaire grâce au succès phénoménal de romans publiés sur le net tels que Cinquante nuances de Grey, place aux plateformes d’écriture dites "participatives". Le principe : faire émerger de nouveaux talents en mettant en relation apprentis écrivains et internautes.

Ces derniers sont invités à participer activement à l'élaboration des livres et à proposer des pistes d'amélioration, tout au long du processus d’écriture. À mi-chemin entre les réseaux sociaux et les bibliothèques en ligne, ces plateformes visent à transformer les usages et les pratiques de création, d'édition et de lecture.
 
"D'une activité solitaire, l'écriture devient une activité sociale et de partage", explique Hugues de Saint-Vincent, fondateur de la maison d'édition Hugo & Cie à l'Express.

(Crédit : DariuszSankowski / Pixabay)
(Crédit : DariuszSankowski / Pixabay)

Écrit sur un smartphone

Avec plus de 40 millions d’utilisateurs, le réseau social de découverte et de partage de textes numériques Wattpad est aujourd’hui le plus fréquenté. Créé au Canada en 2006, ce club de lecture nouvelle génération est surtout populaire auprès des adolescentes américaines, comme en témoigne le succès fulgurant du best-seller After d'Anna Todd.

Considéré comme le plus grand phénomène littéraire de la génération 2.0 par la presse américaine, After est ce qu’on appelle une "fan fiction", une histoire inspirée d’une célébrité, écrite sur la toile par un(e) groupie. Au rythme d’un par jour, les chapitres d’After ont été écrits sur un smartphone et publiés gratuitement sur Wattpad par une jeune texane de 25 ans.

Ce format de publication épisodique a permis à l'auteure de prendre en compte les remarques et les considérations de ses lectrices pour faire évoluer son roman. En seulement un an, les chapitres auraient été téléchargés plus d’un milliard de fois. L’engouement des internautes pour After n’a pas échappé aux éditeurs : la saga a par la suite été retranscrite en cinq volumes et a été vendue à plus de 20 millions d’exemplaires.

En France, c’est la maison d’édition française Hugo & Cie qui a racheté les droits de la saga. Les cinq tomes, sorties début 2015, ont déjà été vendus à plus d’un million d’exemplaires. Mais Hugo & Cie ne s’est pas arrêté là. Dans le sillage de Wattpad, la maison d’édition a lancé Fyctia, sa propre plateforme d’écriture participative.

(Crédit : Foundry / Pixabay)
(Crédit : Foundry / Pixabay)

Concours d’écriture

À la différence de Wattpad, Fyctia fonctionne sur une mécanique de concours. Concrètement, les écrivains commencent leur histoire en publiant un chapitre qui comprend entre 1 000 et 5 000 caractères. Les lecteurs peuvent le lire et sont invités à dire s’ils l’ont aimé en likant et en partageant.

C'est le nombre de like sur un chapitre qui permet à l’auteur de publier le chapitre suivant, et ainsi de suite jusqu’à atteindre 15 chapitres. Parmi les lecteurs, qui sont alertés lors de la sortie de chaque nouveau chapitre, un jury est alors constitué pour départager les finalistes.

Les auteurs victorieux sont publiés par la maison d’édition Hugo & Cie au format numérique, voire, en cas de gros succès, en format livre papier. Le concours s’organise autour de différents genres, comme la romance et le thriller.

Conseils de professionnels

Les auteurs bénéficient également d’un accompagnement éditorial durant toute la durée du concours. La maison d’édition Hugo & Cie met à leur service vidéos et conseils de professionnels du livre (auteurs de best-sellers, éditeurs et blogueurs).

Après avoir lancé sa plateforme en ligne, Fyctia s'est déclinée en une application gratuite smartphone qui a déjà atteint le cap des 2 000 téléchargements. Et la tendance pourrait se poursuivre : avec 15,8 millions d’unités vendues en 2013 et 49,7 % de la population française équipée, le smartphone est utilisé par 27 % des lecteurs numériques comme support de lecture.

Si l'on parle ici de romance légère plus que de Prix Goncourt, le marché semble prometteur. En effet, trois Français sur dix seraient tentés d’écrire un livre, près de 17 % des Français ont déjà écrit un manuscrit, dont 28 % sont âgés de 15 à 24 ans.  

Outre-Atlantique, Wattpad vient de son côté de lancer Wattpad Stars. Réservé aux meilleurs écrivains de la plateforme, ce service les accompagne dans leur projet en les mettant notamment en lien avec des éditeurs, mais aussi des sociétés de production et de grandes marques, pour l’écriture de textes promotionnels. Autant d'initiatives qui décuplent les chances de révéler la plume qui sommeille peut-être en vous.


Juliette Bise


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE