Shell renonce à forer en Alaska : une "immense victoire" pour Greenpeace

Par I Publié le 28 Septembre 2015


(Crédit : Wikipedia Commons)
(Crédit : Wikipedia Commons)
[Repéré sur France Info]

Fin août avant un voyage en Alaska sur la thématique du climat, Barack Obama avait dû justifier sa décision d'autoriser des forages de Shell dans la mer des Tchouktches.  "Même si nous accélérons la transition (vers les énergies renouvelables), notre économie doit encore s'appuyer sur le pétrole et le gaz" avait expliqué le président américain assurent partager "les inquiétudes exprimées sur le forage en mer. J'ai évidemment toujours en mémoire la marée noire de BP dans le Golfe du Mexique."

Mais les écologistes n'étaient pas décidés à baisser les bras. Un bras de fer qui va donc cesser faute de matière à polémiquer puisque Shell a décidé d'interrompre ses forages faute de perspectives.

Le géant pétrolier anglo-néerlandais, qui a précisé avoir creusé "jusqu'à une profondeur de 6.800 pieds" (environ 2.070 mètres) à environ 240 km au large de la petite ville de Barrow en Alaska,  a jugé que "le résultat de l'exploration est clairement décevant pour cette partie du bassin". Même si "Shell continue de reconnaître un potentiel d'exploration important dans ce bassin" pétrolifère.  Le groupe va donc "cesser toute nouvelle exploration au large de l'Alaska dans l'avenir immédiat"

Lire la suite de l'article


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE