Sondage : Accros à la technologie, les Français veulent la voir mieux encadrée

Par I Publié le 25 Mars 2016

Comment percevez-vous la technologie ? La question a fait l'objet d'un sondage qui révèle que les Français ont atteint "un point de bascule" dans l'usage de leurs joujoux high-tech.


Image d'illustration (Crédit : DR)
Image d'illustration (Crédit : DR)
Quels rapports les Français entretiennent-ils avec la technologie ? C'est ce qu'a voulu savoir Microsoft, à l'occasion du lancement de son nouveau système exploitation Windows 10. Pour ce faire, l'entreprise s'est associée à l'institut de sondage Ipsos. Leur étude, publiée le 22 mars, révèle que 65 % des Français considèrent que "les technologies rendent la vie meilleure".

Parmi ces technologies, le plus aimé est le PC. 91 % des sondés perçoivent l'ordinateur comme "la technologie qui simplifie le plus la vie". Il est suivi de près du smartphone, qui "facilite le quotidien" de 80 % des Français. Sur ces appareils, le mode d'interaction le plus apprécié est le tactile, face aux traditionnels clavier et souris. 85 % des sondés jugent qu'il s'agit de l'interface la plus pratique... à ce jour.

Car 58 % des Français estiment que commander leurs appareils par la voix "rendrait leur vie plus simple". Une préférence encore plus marquée au sein de la génération Z (16-24 ans) : 60 % d'entre eux trouvent que la technologie de demain doit, pour "évoluer dans le bon sens", permettre de commander les ordinateurs ou les smartphones grâce à des interfaces vocales. 

Une autre fonctionnalité jugée utile par les sondés est le
machine learning . Pour mieux "organiser leur vie", leur travail et gagner du temps, 71 % des Français apprécieraient que leurs appareils leur communiquent le déroulé de leur agenda tous les matins : courses, rendez-vous, programmes professionnels...

Image d'illustration (Crédit : Marc Müller/Wikipedia Commons)
Image d'illustration (Crédit : Marc Müller/Wikipedia Commons)

Un Français sur deux inquiet des progrès de l'intelligence artificielle

Si les Français sont enclins à laisser la machine guider leur quotidien, ils sont paradoxalement 58 % à trouver qu'elle prend trop de place dans leur vie et les rend dépendants. Même méfiance au sujet de l'intelligence artificielle : ils sont 51 % à éprouver "de l'inquiétude" à son endroit.

Une inquiétude, là aussi, moins partagée par les plus jeunes : la génération Z se distingue par son optimisme et sa curiosité face aux "perspectives d'avenir" que lui réserve celle-ci. "Il y a une véritable rupture à ce niveau, même entre la génération Z et la génération Y (25-35 ans)", commente Agnès Van De Walle, directrice de la division Windows & Devices chez Microsoft France.
 
 La première est ouverte, notamment en ce qui concerne les technologies de biométrie, tandis que la seconde, plus proche des "babyboomers", ne partage pas autant cet optimisme et le phénomène de FOMO [fear of missing out, la peur de manquer quelque chose]."


Les sondés, quelle que soit leur tranche d'âge et leur degré de méfiance à l'égard de l'intelligence artificielle, tombent toutefois d'accord sur l'impact positif que ses champs d'application pourraient avoir sur leur quotidien. Ils sont ainsi 85 % à estimer qu'elle va aider les secteurs de la santé et de la médecine et 84 % à penser qu'elle va améliorer la sécurité des personnes. Suivent l'aide au transport (80 %), l'aide aux personnes âgées (79 %), puis la conquête spatiale (69 %). 

Mais pour que ces améliorations soient efficaces, tous attendent des gouvernements et des entreprises qu'ils apportent un "cadre clairement défini" à ces nouvelles technologies. Neuf Français sur dix espèrent qu'elles protégeront leurs données personnelles, et huit sondés sur dix qu'elles "soient régies par des règles éthiques".
 
"L'étude montre que les Français sont arrivés à un point de bascule dans leur usage de la technologie, conclue Agnès Van de Walle, très informés des nouvelles possibilités techniques, ils attendent à présent des entreprises qu'elles améliorent encore davantage leur simplicité d'utilisation et qu'elles pensent la machine davantage au service de l'humain." 


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN
l'histoire inédite de l'homme qui a vécu comme un animal




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE