Tesla passe les brevets de sa voiture électrique en open-source

Par I Publié le 13 Juin 2014

Le constructeur de voitures électrique californien met à la disposition des industriels l'ensemble de sa technologie pour accélérer la transition vers les véhicules décarbonnés.


Tesla passe les brevets de sa voiture électrique en open-source
« Hier, il y avait un mur de brevets dans le hall de notre siège social de Palo Alto. Ce n’est plus le cas. » C’est ainsi que s’ouvre le communiqué d’Elon Musk, PDG du célèbre constructeur automobile de voitures électriques Tesla. Autrement dit : l’intégralité des technologies de l’industriel, notamment le système Supercharger qui permet de recharger un véhicule électrique en seulement deux heures, vont être mis gratuitement à la disposition du public et des fabricants automobiles.
 
« Nous pensons que Tesla, les autres compagnies produisant des véhicules électriques et le monde en général bénéficieront tous d’une plateforme technologique commune et en évolution rapide », a expliqué Elon Musk, qui en profite pour tacler les grands constructeurs automobile. « La recherche sur les voitures électriques est insuffisante. Elles représentent à peine 1% des voitures vendues aujourd’hui ».
 
Avec cette libération des brevets, Elon Musk espère donc accélérer la transition vers des véhicules propres pour de lutter contre le réchauffement climatique. Le milliardaire américain n’en est pas à son coup d’essai. En août dernier, il avait déjà publié les plans de l’Hyperloop, un projet de transport en train magnétique qui veut mettre Pékin à deux heures de New-York.

Tesla passe les brevets de sa voiture électrique en open-source




Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE