wedemain







WE DEMAIN : Développement durable: et si la nouvelle génération donnait son avis ? http://t.co/xK9rldJbsE enquête du @REFEDD #DD http://t.co/mUsxdoYLND
Mercredi 23 Avril - 15:51
WE DEMAIN : @TicketforChange : un voyage en train de 10 jours à la rencontre des pionniers du changement ! http://t.co/6J5ziQ3fBG http://t.co/rburo1G44R
Mercredi 23 Avril - 14:30
WE DEMAIN : Retrouvez la chronique @WeDemain sur @franceinfo ! Les expatriés du réchauffement climatique : http://t.co/wKe4333CbW http://t.co/KUbf7hflQ6
Mardi 22 Avril - 15:02
WE DEMAIN : @GreenUpFilmEn : concours de 10 docus environnementaux à visionner gratuitement en ligne ! http://t.co/kmBuU68Ha9 http://t.co/7n6UjVHJx2
Mardi 22 Avril - 12:53
WE DEMAIN : "We Will code DNA like We code software" Ellen Jorgensen, du biohackerspace @genspacenyc au @hellotmrc #hellotmrc #diy
Vendredi 18 Avril - 17:21
WE DEMAIN : @WeDemain au @hellotmrc sur le #diy avec @lapaillasse , @arduino , @genspacenyc http://t.co/WCCOoGNRLQ
Vendredi 18 Avril - 16:12

« Tomtato » : le Frankenstein maraîcher débarque dans les vergers

Rédigé par le Mercredi 2 Octobre 2013 à 16:20 | Lu 764 fois

Obtenue par greffe, une plante dont les branches produisent des tomates et les racines, des pommes de terre, inaugure un nouveau type de végétaux hybrides.


Du temps de gagné pour les amateurs de ratatouille
Du temps de gagné pour les amateurs de ratatouille
Non il ne s’agit pas d’un organisme génétiquement modifié. Ce n’est pas Monsanto, mais Thomson & Morgan, honorable distributeur de graines, qui vient de présenter la première « tomate de terre ». Un plan de tomates d’apparence classique, mais dont les racines produisent des pommes de terre. Du deux en un 100% naturel, comme l’assure Michael Perry, responsable du projet.
 
« C’est tout à fait sûr, chaque plant est greffé à la main, c’est un processus très délicat ». Délicat, mais pas nouveau : depuis longtemps déjà les roses les plus belles sont croisées avec les racines de rosiers plus solides. Mais dans le cas du croisement entre patate et tomate, toute la difficulté est de trouver des tiges qui ont exactement la même épaisseur (pour que la greffe prenne) et des variétés qui poussent à la même saison.

« Tomtato » : le Frankenstein maraîcher débarque dans les vergers
Thomson & Morgan, en collaboration avec d’autres entreprises spécialistes de ces manipulations, a mis plus de trois ans avant de réussir à rendre ce plan hybride commercialisable. Ses concepteurs affirment aujourd’hui être en mesure de pouvoir fournir quelques 34 000 unités par an. lls prépareraient aussi de nouveaux croisements avec les aubergines. En permettant de faire pousser deux fois plus d'aliments sur un même terrain, ce type de doubles végétaux pourrait s’avérer précieux face à la raréfaction des terres agricoles.
 
La Tomtato n’est cependant pas prête de révolutionner l'agriculture. Vendu 17 €, le plan ne dure, pour l’instant qu’une saison et ne se reproduit pas. Il n'empêche, elle devrait trouver sa place chez les urbains cultivant leurs légumes dans de petits jardins partagés ou sur leur terrasse.

[Vidéo : Michael Perry, responsable du projet, présente la Tomtato]