Trophée des objets connectés : notre sélection

I Publié le 20 Juin 2014

Jeudi 19 juin se tenait la première édition du trophée des objets connectés. Le jury a récompensé 18 projets, répartis en 4 catégories, pour leur valeur innovante et leur potentiel de développement économique. Le choix de la rédaction.



© M2M solution
© M2M solution

Catégorie "bien-être et santé, maîtrise du corps"

Le projet Hibou améliore l’autonomie des aveugles et déficients visuels en proposant une assistance à distance qui permet d’établir un diagnostic complet de la situation de l’usager. « La box se connecte à des capteurs, comme les détecteurs de fumée ou les caméras de surveillance. Elle sera associée à un pendentif incluant la 3G, un GPS et une caméra qui permettent au déficient visuel d’être guidé vocalement par le call center de l’Unadev (Union nationale des déficients visuels) ou par l’un de ses proches » explique Olivier Courtade, directeur général de la société M2M solution. Sa commercialisation est prévue pour mars 2015. 

 

© AwoX
© AwoX

Catégorie "maison connectée"

Surveiller ses enfants en cas d'absence de la maison : c'est une des possibilités offerte par l'AwoX CamLIGHT. Elle peut être installée dans n'importe quelle pièce de la maison à la place d'une ampoule à vis traditionnelle. En plus de fournir de la lumière, cet objet connecté contient une caméra de vidéosurveillance motorisée, contrôlable à distance grâce à une application pour smartphones. Le capteur vidéo détecte les mouvements et envoie une alerte sur le téléphone de l'utilisateur en cas de risque. L'Awox CamLIGHT sera commercialisée en fin d'année. 




 

© Orange
© Orange

Catégorie "transports et mobilité"

Il est désormais possible de se balader avec son vidéoprojecteur sous le bras. Le Bloc conçu par Orange est mobile, compact et complet. Il possède des haut-parleurs, se connecte en Wifi et peut aussi bien lire des cartes SD que des clés USB. L’utilisateur peut également contrôler l’appareil à distance via une application mobile. 

 

Catégorie "objets individuels et portés"

Pas besoin de solfège pour jouer à l’Interactiv Music Battle. La start-up parisienne Phonotonic a développé un instrument de musique qui utilise des capteurs de mouvements pour déclencher des sons, joués par une tablette ou un ordinateur auquel il est connecté en Wifi. « Nous avons voulu faire un produit ludique. Deux personnes peuvent jouer en même temps, l’un assurant la rythmique et l’autre la mélodique », explique aux Echos Nicolas Rasamimanana, ancien ingénieur de l’Ircam (institut de recherche dédié aux musiques contemporaines), fondateur et PDG de Phonotonic. 

 

Trophée des objets connectés : notre sélection



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN


DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE