Uber France condamnée à verser 1,2 million d’euros à l’Union nationale des taxis

I Publié le 27 Janvier 2016


(Crédit : Jason Tester Guerrilla Futures/FlickR)
(Crédit : Jason Tester Guerrilla Futures/FlickR)
[Repéré sur Le Monde.fr]

En pleine mobilisation des taxis contre les "dérives" du secteur des véhicules de transport avec chauffeur (VTC), c’est une victoire que les taxis ne vont pas bouder. La société Uber France a été condamnée, mercredi 27 janvier, à verser 1,2 million d’euros à l’Union nationale des taxis au titre d’une liquidation d’astreinte, selon un jugement du tribunal de grande instance de Paris.

Cette décision du juge de l’exécution du TGI fait suite à des poursuites engagées par l’UNT concernant la communication de la société vis-à-vis de ses chauffeurs. Selon l’Union nationale des taxis, l’entreprise américaine entretenait une "ambiguïté" quant à la possibilité de stationner sur la voie publique en attente d’un client sans réservation préalable ("maraudage").

Lire la suite de l'article.


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE