Uber remporte une bataille face au maire de New York

I Publié le 23 Juillet 2015


[Repéré sur Le Monde]

Uber a finalement réussi à faire reculer le maire de New York. Grâce à un intense lobbying, la société de transport a contraint Bill de Blasio à renoncer à son projet qui consistait à limiter la croissance du nombre de voitures de transport avec chauffeur (VTC) dans sa ville. Le but était d’étudier l’impact des sociétés comme Uber sur les embouteillages à nombre de véhicules quasi constant. Mais, à la veille de voter la mesure, le conseil municipal a accepté de mettre de l’eau dans son vin : une étude sera bien lancée pendant quatre mois, mais sans brider le développement de ce type de société.
 
Le marché des VTC, largement dominé par l’entreprise californienne, a littéralement explosé ces dernières années. Depuis 2011, leur nombre à New York a augmenté de 63 % et dépasse désormais 25 000 véhicules, dont les trois quarts roulent pour Uber. Ceux-ci sont venus s’ajouter aux 13 000 taxis en circulation. Parallèlement, le trafic à Manhattan est de plus en plus congestionné : la vitesse moyenne de circulation est tombée cette année sous 13 km/h soit 12 % de moins qu’en 2009.

Lire la suite 


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE