Un rapport parlementaire propose de mieux encadrer l’économie collaborative

I Publié le 8 Février 2016


(Crédit : Airbnb)
(Crédit : Airbnb)
[Repéré sur Le Monde.fr]


Le député Pascal Terrasse propose de mieux encadrer l’économie collaborative en exigeant notamment plus de transparence fiscale pour des plateformes numériques telles qu’Airbnb ou Le Bon Coin, dans un rapport rendu public dimanche 7 février. "L’économie collaborative, ce n’est pas l’ubérisation", affirme en préambule de son rapport le député socialiste de l’Ardèche, chargé en octobre 2015 par le premier ministre, Manuel Valls, d’une mission sur les enjeux de ces plateformes, souvent perçues par les professionnels comme une forme de concurrence déloyale.

Il doit remettre son rapport lundi 8 février au premier ministre. M. Terrasse, qui présente l’économie collaborative comme "une alternative crédible à un modèle de consommation qui s’essouffle", n’en attend pas moins qu’elle "prenne ses responsabilités" et suggère à Matignon 19 propositions pour mieux l’encadrer, notamment sur le plan fiscal, et pour obtenir plus de transparence sur les sites.

Lire la suite de l'article.


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE