Un "stylo qui dessine en 3D" et pèse moins de 50 grammes

Par I Publié le 12 Janvier 2015

WobbleWorks lance une version plus légère et plus performante du 3Doodler. Lancée le 6 janvier, une campagne de financement participatif a déjà permis aux créateurs de cet objet de récolter 800 000 dollars !


Le dessin sera-t-il la prochaine activité gagnée par l’impression 3D ? C'est en tout cas l'ambition du 3doodler, un stylo qui permet de « dessiner » en relief. Son encre ? Du plastique, qui se solidifie instantanément, le même que celui utilisé par les imprimantes 3D.
 
En 2013, l’entreprise WobbleWorks lançait une campagne sur Kickstarter pour financer le développement du premier modèle de ce stylo nouvelle génération. Elle récoltait deux millions de dollars au lieu des 30 000 espérés. Le 3Doodler se vend depuis en ligne au prix de 100 dollars. Plus de 130 000 exemplaires ont été écoulés. L'objet, bien qu'encore « gadget »  a été utilisé par les cabinets d’architecture, pour écrire en braille, ou encore dans l’art et la mode, rapporte Le Guardian.


Une nouvelle campagne est désormais en cours pour lancer un deuxième modèle de ce stylo 3D. Un objet aux performances surprenantes. Le 3Doodler 2.0 pèse seulement 50 grammes et n'est pas plus grand qu’un marqueur. Il consomme deux fois moins d’énergie que son prédécesseur : une seule charge lui assure trois heures d'autonomie. De nombreux paramètres, comme la température d’impression et le débit, pourront être réglés par l’utilisateur pour s’adapter à tous les plastiques disponibles sur le marché de l’impression 3D.

Lancée mardi 6 janvier, la collecte a déjà permis de rassembler quelque 800 000 dollars. Investir 50 dollars permet de recevoir un modèle en avant-première, lorsque la production sera lancée, aux alentours du mois d'avril .


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN


DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE