wedemain







WE DEMAIN : Grey Phone, le smartphone de Google qui se monte comme un Lego : http://t.co/Ha6v16s45V http://t.co/0kVluCDzBr
Vendredi 18 Avril - 10:43
WE DEMAIN : Une autoroute fluo écolo se prépare aux Pays-Bas et préfigure la route intelligente de demain http://t.co/APWNAKSGLM http://t.co/82ryIfqpUH
Jeudi 17 Avril - 12:50
WE DEMAIN : BHV, Leroy-Merlin, La Poste... Comment les marques s'emparent de l'impression 3D : http://t.co/zAoDyCL0oT http://t.co/CqLbMI1xJR
Mercredi 16 Avril - 16:39
WE DEMAIN : L'économie collaborative est au @OuiShareFest : 3jours de conf, co-création et bonne humeur! http://t.co/VHna7diYh6 http://t.co/zU2sDnr4nM
Mardi 15 Avril - 16:21
WE DEMAIN : En 1965, Claude Lorius prophétisait le réchauffement. 50 ans après, il nous alerte encore... http://t.co/QQOtzh6XxC http://t.co/RA2OUfGPCi
Mardi 15 Avril - 13:37
WE DEMAIN : @Unsacsurledos Ce n'est pas le projet de notre journaliste @Come_Bastin mais celui de Baptiste Dublanchet !
Lundi 14 Avril - 16:38

Une ville anglaise s’équipe de taxis sans chauffeurs

Rédigé par le Mardi 19 Novembre 2013 à 12:27 | Lu 1875 fois

Grâce à une flotte de taxis sans conducteur, la ville de Milton Keynes sera la première à inaugurer un réseau de transport public automatisé.


Les pods, déjà mis en place dans un aéroport anglais
Les pods, déjà mis en place dans un aéroport anglais
Au Nord de Londres, la petite commune de Milton Keynes pourrait bien devancer Google. À partir de 2015, elle va mettre à disposition de ses habitants vingt voitures sans conducteurs pour se déplacer du centre-ville à la gare.
 
Taxis du futur
 
Baptisés « ultra pods », les véhicules à l’allure futuriste pourront transporter deux personnes et leurs bagages à 20 km/h pour un prix moyen de 2 € par course. Entièrement électriques, ils proposeront aux passagers un accès au web et des playlists musicales pour s’occuper durant le trajet. Il faudra être muni d'un smartphone pour demander une course.

Pour éviter les collisions avec les voitures conventionnelles, des voies spéciales ont été délimitées par la mairie. Grâce à un ordinateur de bord relié à un GPS, des capteurs et des caméras, les pods pourront s’orienter et freiner à l’approche d’un piéton. D’ici 2017, une centaine de ces mini-taxis urbains remplacera en bonne partie les bus conventionnels actuellement en service à Milton Keynes. En plus d’être écologique, la flotte permettra de limiter les problèmes de stationnement dans la ville.

Transport public automatisés
 
Alors que les voitures autonomes individuelles se heurtent encore à de nombreux obstacles techniques et juridiques, le secteur des transports en commun est un terrain d’expérimentation privilégié pour cette technologie émergente. UltraGlobal, à l’origine des ultrapods de Milton Keynes, a déjà mis en place des navettes sans pilote pour desservir l’aéroport londonien de Heatrow. Le réseau a couté trois fois moins cher qu’un transport urbain sur rail classique. Lors de l'exposition universelle de Shanghai, General Motors avait de son coté présenté des prototypes de taxis sans chauffeur à une place.